Festival Cinémascience 2010 : jour 1

Louisa Amara | 1 décembre 2010
Louisa Amara | 1 décembre 2010

La 3e édition du Festival Cinemascience à Bordeaux a commencé aujourd'hui, 30 novembre pour 6 jours intenses. Ecran Large est partenaire de cet événement, on sera donc présent en nombre. J'arrive en éclaireur, suivie demain de Julien Foussereau puis de  notre rédac chef, Laurent Pécha, histoire de vérifier qu'on ne profite pas trop des vignobles de la région. Nous allons découvrir une sélection éclectique de films ayant un lien avec la science, vaste sujet, s'il en est. On pourra également profiter des rétrospectives et avant-premières.  Les membres du jury seront là pour répondre à nos questions.

 

 

Pas moins de 3 jurys pour évaluer les films de cette compétition : le grand jury présidé par la comédienne Isabelle Pasco, le jury des jeunes chercheurs dont la présidente est la toujours pétillante Macha Méril, et le jury des jeunes, composé de lycéens de la région.

La particularité du festival est en effet de proposer un débat après chaque film, avec un scientifique et le réalisateur ou acteur du film. Les festivaliers pourront ainsi approfondir le sujet et avoir des réponses à leurs questions. C'est l'éthique défendue par les organisateurs : "un festival sans paillettes mais avec des intervenants brillants !"

Jean-Jacques Beineix, parrain du festival  Cinemascience depuis le début a déclaré lors de la soirée d'ouverture  : « Ce festival fait se rejoindre 2 mondes  aux possibilités illimitées : la science et le cinéma. Il est encore jeune mais comme au cinéma et dans les expériences scientifiques, ça prend du temps. Je souhaite qu'il vive encore quelques centaines d'années. »

Et Macha Méril d'ajouter que : « La Nouvelle Vague voulait changer le monde, elle y a réussi. . . un peu. Le monde politique a changé. Mais aujourd'hui, l'urgence, c'est la connaissance. Le monde des sciences est un vivier de sujets pour le cinéma ».

 

 

 

C'est sur ces bonnes paroles que le premier film de la compétition nous a été présenté : Cosmonauta. Le pitch : sur fond d'Italie des années 50, Luciana et son grand frère admirent passionnément les exploits de la conquête spatiale russe : Spoutnik, puis Gagarine. Luciana s'engage dans le mouvement des jeunes communistes.

Politique, conquête spatiale donc mais aussi premiers émois d'une adolescente qui se cherche. C'est un peu La Boum version italienne. Un film qui aura sûrement touché une bonne partie du public présent. Après une pause cocktaïl et dîner dans un cadre superbe, une ancienne église, retour à l'hôtel (3 étoiles). A demain pour la suite de nos aventures scientifiques et cinéphiliques à Bordeaux !

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire