Jessica Alba : même pas vraiment à oilpé...

Tonton BDM | 19 octobre 2010
Tonton BDM | 19 octobre 2010

Il y a des infos qui, quand on les découvre, ont sérieusement de quoi nous mettre en rogne pour la journée. Des infos tellement dégueulasses qu'elles nous feraient presque perdre la foi que l'on pouvait encore avoir dans le genre humain.

On vient d'apprendre par exemple que Jessica Alba n'était en fait pas nue dans la scène de douche du Machete de Robert Rodriguez. La jeune femme portait des sous-vêtements sur le plateau, qui ont été effacés numériquement.

Au delà du sentiment de se faire flouer (les nichons de l'actrice ne sont en fait qu'un alignement de « 0 » et de « 1 », beurk), ce genre de retouches soulève une vraie question quant à la nudité à l'écran. Quand un réalisateur demande à son actrice de se désaper, c'est rarement dans le seul but de se rincer l'œil, ou de proposer des « money shots » à son public. C'est souvent pour proposer quelque chose au niveau du jeu, pour créer un déclic chez l'actrice (ou l'acteur), une mise en danger. La nudité crée souvent un léger malaise, un inconfort, qui se ressent forcément dans son jeu, par une tension, des mouvements, des regards différents... Si des cinéastes tels que Catherine Breillat, Jean-Claude Brisseau ou encore Pier Paolo Pasolini avaient déshabillé numériquement leurs acteurs/actrices, leur filmographie aurait-elle la même force ? The Crying Game ou Orange mécanique auraient-ils été les mêmes avec une nudité « artificielle » ?

(je vous aide : la réponse est non)

Ne nous voilons pas la face non plus : dans le cas de Machete, ou de la plupart des films destinés à un public essentiellement adolescent, le nu est purement commercial. Mais n'empêche. Des actrices simulant la nudité. Pfff... On aura tout vu. Triste monde tragique. Tous nos rêves se brisent, les uns après les autres. Un jour on apprendra peut-être que les seins de Pamela Anderson ne sont pas naturels...

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire