Deauville 2010 : Get Low (Bill Muray, Robert Duvall)

La Rédaction | 10 septembre 2010
La Rédaction | 10 septembre 2010

AVANT-PREMIÈRE

Les grands acteurs ne font pas nécessairement de grands films mais leur talent peut rendre service. Robert Duvall, Bill Murray et Sissy Spacek éclairent Get Low, film suffisamment pauvre visuellement pour nous rappeler la supériorité actuelle de la pellicule sur les caméras numériques. Il est aisé d'imaginer ce qui a convaincu Duvall d'accepter le rôle de cet ermite ronchon. Il s'amuse avec ce personnage un peu fantasque et son monologue final fait office de séquence à Oscar. Bill Murray assure comme d'habitude la charge comique d'un film - encore un - sur la rédemption.

Un homme vieux et solitaire paye un croque-mort pour qu'il lui prépare une fête d'adieu à laquelle il veut assister. Get Low (« y passer » en français) parle de mort et du souvenir qu'on s'apprête à laisser. C'est sans doute un type de long-métrage que les salles vont accueillir de plus en plus souvent. L'Occident vieillit, les producteurs l'ont bien compris et leurs histoires s'adaptent à l'évolution de leur public.  Mais même les jeunes apprécieront les scènes entre Spacek et Duvall. Elles valent leur pesant d'émotion. Après tout, un grand acteur, ça n'a pas d'âge.

Maverick

www.leblogbuster.fr

 

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire