Angelina Jolie abandonne (encore) Gravity d'Alfonso Cuarón

Vincent Julé | 2 septembre 2010
Vincent Julé | 2 septembre 2010

En février dernier, le réalisateur Alfonso Cuarón courtisait l'actrice Angelina Jolie pour son Gravity. Un projet mystérieux, en 3D, avec 60% d'effets spéciaux, la plupart des scènes en apesanteur, un plan séquence de 20 minutes en ouverture et donc une station spatiale à moitié détruite par les débris d'un satellite.

Sauf qu'Angelina Jolie a décliné l'offre non pas une fois, mais deux. En effet, après son refus en février dernier, le studio Warner Bros. a testé d'autres actrices, beaucoup d'actrices : Sandra Bullock, Natalie Portman, Marion Cotillard, Naomi Watts, Carey Mulligan, Scarlett Johansson, Sienna Miller, Abbie Cornish, Rebecca Hall, Olivia Wilde, Blake Lively... en vain. Donc ils sont revenus récemment à l'attaque, avec un plus gros chèque encore. Il faut dire qu'avec un budget de 80M$, ils n'ont pas le droit à l'erreur... de casting. Car la subtilité de Gravity est que l'héroïne Ryan qui tente de regagner la Terre par tous les moyens, est seule à l'écran pendant la majorité du film. Mieux, selon le site ScriptShadow qui a mis la main sur le scénario, elle ne se serait quasiment pas caractérisée et le film se déroulerait en temps réel, sans montage ! En un seul et unique plan séquence ? Voilà qui devient excitant.

Mais, malheureusement, entre sa première réalisation et l'adaptation d'une série britannique, Angelina Jolie n'a pas le temps... ou l'envie. Ainsi, le projet est stand-by, en attente peut-être d'une coupure de budget et du casting d'une actrice par défaut.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire