Décès de Satoshi Kon, génie de l'animation

Vincent Julé | 25 août 2010
Vincent Julé | 25 août 2010

Un coup de tonnerre ! Une déflagration 2.0, comme peuvent nous en réserver maintenant Internet les réseaux sociaux. Un mail, un tweet, un statut... et l'annonce du décès du dessinateur et réalisateur japonais Satoshi Kon au très jeune âge de 47 ans. Il n'a pas réussi à gagner son combat contre le cancer.

Perfect Blue, Millennium Actress, Tokyo Godfathers, Paprika... il suffit de citer ses films pour se rappeler à quel point l'homme était en train de construire une Oeuvre sans commune mesure dans le monde de l'animation, et du cinéma en général. Nourri à Conan, le fils du futur et Galaxy Express 999, il est surtout un grand fan du travail de Katsuhiro Otomo, dont il devient l'assistant sur le manga Akira et les animés Roujin Z et Memories. Il ne faut pas oublier que Satoshi Kon a débuté comme mangaka dans les années 80-90 puis comme concepteur de décors pour l'animation avant de passer à la réalisation.

Outre ses longs métrages, il a développé avec le Studio Madhouse la série télé Paranoïa Agent, où il revisite son univers et les idées qu'il n'a pu exploiter au cinéma. Il travaillait au moment de sa mort sur son cinquième film, The Dream Machine (Yume Miru Kikai), destinée à un public plus jeune qu'à son habitude et prévue à l'origine pour une sortie en 2011. « Un road movie pour robots ! »

 

Retrouvez ci-dessous nos deux interviews de Satoshi Kon...

Satoshi Kon - Tokyo Godfathers (2004)

 

Satoshi Kon - Paprika (2006)

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire