8-11 avril 2010 : 2ème Festival International du Film Policier de Beaune

Thomas Messias | 8 avril 2010
Thomas Messias | 8 avril 2010

Jeudi 8 avril s'ouvrira le 2ème festival International du Film Policier de Beaune, qui a succédé l'an dernier au festival de Cognac. Entre compétitions, hommages et séances spéciales, revue des forces en présence avant le début des festivités. Écran Large y sera et ne manquera pas de vous livrer comptes-rendus détaillés et critiques à foison.

Présidé par Olivier Marchal (en compagnie de Maryline Canto, Abdel Raouf Dafri, François-Xavier Demaison, Marie Gillain, Catherine Jacob, Guy Lecluyse, Gilbert Melki et Steve Suissa), le jury de la Compétition devra départager 8 longs-métrages.

Parmi les favoris, on compte Dans ses yeux, de l'Argentin Juan José Campanella, qui vient de ravir l'Oscar du film étranger à la barbe de Jacques Audiard et Michael Haneke. L'épatant Ricardo Darin (acteur des deux films du regretté Fabian Bielinsky) incarne un romancier qui écrit un roman basé sur une affaire de meurtre sur laquelle il avait enquêté 25 ans plus tôt. Le film sortira dans nos salles le 5 mai prochain.

Un peu plus au Nord, à la frontière du Mexique et des États-Unis, il y a la ville de Ciudad Juarez, où est mutée une jeune policière idéaliste chargée d'enquêter sur des disparitions de femmes. Basé sur le même fait divers que Les oubliées de Juarez, le Backyard de Carlos Carrera semble prendre une direction plus polardeuse, d'où sa sélection à Beaune. Avec Jimmy Smits, a.k.a.le procureur Miguel Prado dans Dexter saison 3.

Remontons encore un peu le continent américain pour nous rendre au Texas, où se situe l'action du dernier Michael Winterbottom, The killer inside me. Mal reçu au festival de Berlin, le couple Jessica Alba - Casey Affleck tente de nouveau sa chance à Beaune avec ce thriller autour d'un shérif texan qui cache de plus en plus difficilement sa nature de psychopathe tueur en série. Sortie France le 11 août.

Winterbottom ne sera pas le seul britannique à présenter un film à Beaune, puisque deux films nous arrivent en provenance du Royaume-Uni. À commencer par La disparition d'Alice Creed, de J Blakeson (oui, juste J), histoire de kidnapping dans des quartiers huppés de Londres. Gemma Arterton incarne l'Alice du titre dans ce polar à 3 personnages (la proie et les 2 prédateurs) précédé d'une réputation très flatteuse. Sortie chez nous le 30 juin.

L'autre film anglais se nomme Petits meurtres à l'anglaise, dixième long réalisé par Jonathan Lynn (Mon cousin Vinny, Mon voisin le tueur), dans lequel un tueur à gages solitaire et vieillissant voit son existence déréglée par une rencontre. On attend beaucoup du duo Bill Nighy - Emily Blunt ainsi que de Rupert 'Ron Weasley' Grint, qu'on a très rarement vu en dehors de Poudlard.

L'Europe est très en vue dans cette compétition, puisqu'y figurent également un film belge et un film italien. Le premier se nomme Dossier K, dans lequel le réalisateur Jan Verheyen s'intéresse à une guerre des gangs impliquant notamment une famille de mafieux albanais, surveillée de près par un tandem de flics. Le film co-écrit par Erik van Looy, qui réalisa notamment La mémoire du tueur, dont le film reprend d'ailleurs plusieurs personnages.


Du côté de l'Italie, c'est un premier film qui sera présenté : The double hour, de Giuseppe Capotondi, ou le récit de la rencontre entre une femme de ménage et un policier devenu gardien. Un polar sur fond de speed dating et de désir qui s'annonce vraisemblablement palpitant.


Un film asiatique pour finir, le taïwanais Monga, réalisé par Doze (pseudonyme de Niu Chen-zer) : le titre du film fait référence à un quartier de Taïwan régi par la pègre, dans lequel cinq adolescents décident de contester l'ordre établi et de se faire leur place... avant qu'un coup de feu inattendu ne vienne tout bouleverser. 

La compétition Sang Neuf comprend une sélection de 5 films, dont le franco-israélien Loin d'Eden, interpété par Olga Kurylenko,et l'américain The killing room, étrange huis clos de Jonathan Liebesman. Également au programme : le roumain If I want to whistle, I whistle, le français Teheran et le thaïlandais Slice.

Hors compétition : le nouveau Alexandre Arcady, Comme les 5 doigts de la main, le documentaire James Gray's anatomy co-réalisé par deux des membres fondateurs du magazine Studio, L'élite de Brooklyn d'Antoine Fuqua (avec Richard Gere) et le Que justice soit faite (Law abiding citizen) de Frank Gary Gray avec Gerard Butler et Jamie Foxx.

Hors projections, deux hommages seront rendus à Samuel L. Jackson et James Gray, lequel proposera une master class à une poignée de privilégiés. Quelques séances spéciales viendront compléter ce très alléchant tableau, que nous ne manquerons pas de vous faire partager.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire