Kevin Smith se lance dans l'horreur

Eric Provot | 23 mars 2010
Eric Provot | 23 mars 2010

Le prochain film de Kevin Smith aurait du être Hit Somebody, l'histoire d'un hockeyeur mais le réalisateur pourrait d'abord décider de ressortir un projet qui dort dans ses tiroirs depuis un moment. Il s'agit de Red Slate, film d'horreur dont le premier jet du scénario date de 2007. Smith l'annonce sur son twitter, il a reçu le feu vert pour lancer ce projet. Le 17 février dernier, il avait dit qu'il parlerait de Red Slate bientôt et que « le seul financement nécessaire de la part des fans sera au box-office ». Il fait référence à l'idée qu'il avait avancée de financer le film par le biais de dons de fans.

Et voici la déclaration du jour de Smith sur son twitter : « Je parle de beaucoup de choses que je veux faire qui finissent soit par se faire des années plus tard, soit qui ne se font pas du tout. Heureux de rapporter que Red Slate n'est pas dans la deuxième catégorie. ». Il a ajouté  que le tournage commencera peut-être en juillet et qu'il écrit Hit Somebody en parallèle. Il tournera ce film juste après Red Slate. Il aurait également laissé entendre que le film serait indépendant et pas financé par un studio comme Cop Out.

Pour ce qui est du film même, Smith avait déclaré en 2007 qu'un des personnages de ce film serait inspiré par le prêtre Fred Phelps tristement célèbre pour ses déclarations anti-gay. Entre autres, il aurait déclaré que les catastrophes naturelles et les actes terroristes de ces dernières années seraient la colère de Dieu envers une société où l'homosexualité est tolérée. Smith veut faire de son personnage inspiré du prêtre son grand méchant. Il ajoute qu'il ne s'agit pas d'un « film d'horreur traditionnel » et que cela serait tellement dur à expliquer qu'il attendra de montrer le film fini aux spectateurs. «  Je dirais alors « C'est ce que je voulais dire. » Là, les gens diront « Ce n'est pas un film d'horreur ». Mais pour moi ça l'est. » Bref, un projet qui suscite beaucoup d'interrogations. Toujours est-il que d'après le réalisateur, le film serait très sombre. A tel point « que ça fera passer The Dark Knight pour Charlotte aux Fraises ». 

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire