Jugé pour avoir permis le téléchargement de 7 000 films

Eric Provot | 22 mars 2010
Eric Provot | 22 mars 2010

Il aurait mis à disposition des internautes 7 113 films en téléchargement sur le site Emule Paradise entre 2005 et 2006. Son nom est Vincent Valade. Il comparait aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir mis à disposition ces films sans l'autorisation des ayants-droits. Il comparait aux côtés de la régie publicitaire Net Avenir. Pendant trois jours, ils devront faire face aux parties civiles que sont Universal, Galatée Films, Pathé Renn ou même Jean-Yves Lafesse. Il avait 20 ans à l'époque ou il animait ce site visité par plus de 300 000 internautes. Et cela lui aurait rapporté plus de 416 000 euros de recettes publicitaires. Argent qu'il aurait déposé sur des comptes bancaires à Chypre et à Bélize. Mercredi, nous saurons donc quel sort est réservé à Vincent Valade.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire