Avatar, un film anti-américain ?

Vincent Julé | 18 mars 2010
Vincent Julé | 18 mars 2010

Pourquoi Avatar a-t-il perdu face à Démineurs aux Oscars ? Parce que l'Académie a considéré que le film de Kathryn Bigelow était meilleur ? Tss, tss, que nenni, pour James Cameron, l'explication se trouve peut-être ailleurs. Ainsi, lorsqu'il a été interrogé sur sa défaite et sur le fait que cela pouvait être lié à la thématique anti-américaine de son film, le bonhomme a bondi sur l'occasion.

« Vous touchez un point sensible là. L'Académie a tendance à favoriser ces films qui ferment la parenthèse sur ce que nous, les Américains, avons commis à l'étranger. Et Démineurs est ce film. Non pas que je veuille retirer quoi que soit à Kathryn et sa victoire. C'est un film fantastique et c'est moi-même qui l'aie poussé à le réaliser. »

« Mais je ne pense pas que mon film soit anti-américain. Le héros, Jake Sully, est un ex-marine et un autre, Trudy Chacon joué par Michelle Rodriguez est une pilote qui lui vient en aide. »

 

 

 Il est vrai que James Cameron rejoue aux cow-boys et aux indiens, à l'impérialisme américain tous azimuts, à regardez-nous-américains-c'est-pas-beau-ce-qu'on-fait, mais ce n'est pas tout.

« Les Oscars préfèrent toujours passer sur le gros film pour soutenir des plus petits et ainsi permettre que plus de spectateurs le voient. »

Voilà, c'est dit. Dieu a parlé, Dieu a rétablit la vérité. Amen.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire