Apple, reine du placement produit

Eric Provot | 8 mars 2010
Eric Provot | 8 mars 2010

Vous l'avez peut-être déjà remarqué Apple est partout dans les films. Quelques chiffres de The Awl permettent de confirmer cela. 18 des 44 films qui sont restés au moins une semaine au box office américain en 2009 contenaient un placement produit Apple soit 41% de ces films. Un chiffre en baisse puisqu'en 2008 la firme à la pomme se trouvait dans la moitié des films restés au moins une semaine au box office. Et l'on ne parle pas de tous les films produits chaque année. La part de placement produit y est encore plus importante. Depuis 2001, les produits Apple sont apparus dans 102 des 302 films restés au box office une semaine. Un phénomène qui s'étend à la télévision. Sur un mois de télévision, la marque Apple a fait son apparition 62 fois. Elle est suivie par AT&T (59), Coca-Cola (55) et Ford (41).

Comment expliquer cette présence ? Une présence supérieure de loin au vrai poids d'Apple dans le marché des ordinateurs. Cela remonte aux années 80 quand le Mac était le roi du marché et menait une politique de placement adéquate. Une politique renforcée dans les années 90 ou l'on retrouvait déjà Apple dans beaucoup de films et séries TV. Une raison supplémentaire explique cette « sur-présence ». C'est Hamish Purdy, l'assistant-décorateur de Watchmen ou l'on pouvait bien sur voir un Mac, qui explique cela : « on doit souvent négocier des autorisations pour placer des produits dans les films. [...] Apple a toujours accordé ses autorisations sans trop de problèmes ». Bref, un coup de pouce important pour le placement produit. Purdy ajoute : « non, Apple ne paye pas pour cette exposition ». Quoiqu'il en soit, nous risquons encore de voir beaucoup de Macs, Iphone et autres Ipod dans les films.

Et comm, quelques fois les images valent mieux que les mots, voici une vidéo compilation des apparitions d'Apple au cinéma et à la télévision.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire