Hugh Jackman et les droits civiques

Damien Tastevin | 4 mars 2010
Damien Tastevin | 4 mars 2010

Hugh Jackman sera bientôt sous la caméra du réalisateur Lee Daniels (Precious) dans Selma, un film sur les droits civiques face à la ségrégation dans l'Amérique des années 60.

"J'ai eu beaucoup de devoirs pour ce script, nous dit le réalisateur, je me sens un peu dépassé par ça. Je dois vraiment commencer le casting parce que le tournage doit bientôt débuter. La seule personne que j'ai pour sûr c'est  Hugh Jackman. C'est un gros bordel. "

Des rumeurs avaient jusqu'à présent  laissé entendre que Robert de Niro jouerait le rôle du gouverneur de l'Alabama George Wallace, mais ce ne sera peut-être plus le cas vu que seul Jackman est confirmé. Selma est la ville d'Alabama où se déroula la pire des ségrégations, cette violente discrimination mena à une marche qui s'acheva dans le sang. Lyndon B. Johnson tenu alors un discours qui servira de fondement à the Civil Rights Act en 1964. Voiilà ce que le réalisateur nous disait de son film en octobre dernier :

"C'est un moment dans le temps, entre Martin Luther King et Lyndon B. Johnson, autour de la signature des Droits Civiques. C'est surtout une histoire sur Lyndon B. Johnson. Martin Luther King en fait partie, mais c'est réellement le parcours d'un homme qui débute comme un raciste et qui est obligé de se regarder dans un miroir et de s'unir à King. C'est le voyage d'un blanc qui ricane de la tradition et aussi de George Wallace, de tout le monde, il dit « Uh-uh ». "

Lee Daniels avance bien dirait-on, son deuxième film Precious est nominé aux Oscars pour le meilleur film.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire