Michael Jackson : son médecin plaide non-coupable

Eric Provot | 9 février 2010
Eric Provot | 9 février 2010

Hier, Conrad Murray, le docteur qui aurait causé la mort de Michael Jackson, d'après les procureurs, a plaidé non coupable lors d'une audience. Une audience qui s'est tenue peu de temps après que le docteur se soit rendu à la police pour les chefs d'accusation d'homicide. Il a ensuite quitté la prison en payant la caution de 75 000 $. Lors de cette audience, des membres de la famille Jackson étaient également présents. Le père et la mère de Michael était là ainsi que plusieurs de ces frères et sœurs.

Le médecin a ainsi décidé de reprendre ses activités médicales d'ici le procès. Un élément que ne plait pas aux autorités. Elles veulent demander à la cour de suspendre sa licence de médecin le temps de sa liberté sous caution.

Petit rappel des faits : lors des répétitions pour ses concerts de Londres, Jackson avait engagé Murray comme médecin personnel. Les autorités affirment que le médecin aurait administré du propofol et deux autres sédatifs afin de permettre à Jackson, insomniaque chronique de dormir. D'après le médecin légiste, le propofol serait à l'origine  de la mort du King of pop. Le médicament est également connue sous le nom de « Lait de l'amnésie » et doit être administré par un professionnel de l'anesthésie dans un contexte médical car elle diminue la respiration et les battements du cœur. La plainte contre le docteur Murray l'accuse d'avoir « illégalement, et sans méchanceté, tué Michael Joseph Jackson » en agissant « sans la prudence et la circonspection nécessaires ».

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire