Décès de Michael Jackson : l’enquête est terminée

Flavien Bellevue | 11 janvier 2010
Flavien Bellevue | 11 janvier 2010

Le décès de Michael Jackson survenue le 25 juin 2009 avait été qualifié par la police de Los Angeles d'homicide. Depuis, peu de nouvelles de l'enquête ont filtré si ce n'est la suspicion du médecin privé de Jackson le Dr. Conrad Murray qui a avoué avoir administré le puissant anesthésiant responsable de la mort du chanteur, le Propofol. La famille Jackson n'avait alors pas peur d'évoquer ses doutes vis-à-vis de ce médecin et de certaines personnes qui entouraient Michael Jackson à la fin de sa vie.

 

 

Selon le site TMZ qui avait révélé en premier la disparition du Roi de la Pop, la police de Los Angeles a terminé son enquête et présenterait un dossier qui pourrait amener à l'inculpation du Dr. Murray pour vraisemblablement un homicide involontaire. Ce dernier a engagé l'avocat J. Michael Flanagan qui a déjà remporté une affaire médicale impliquant du Propofol et le procès de la chanteuse Britney Spears en 2007. Selon cet avocat, il serait difficile pour le procureur de baser cette affaire sur une négligence car il est difficile de déceler une simple négligence d'un véritable homicide. Mais c'est peut-être pour cela que le terme « involontaire » existe et que cette affaire prend forme. Si le docteur Conrad Murray est bel et bien inculpé dans les semaines à venir, il risque de 2 à 4 ans de prison.

 

Affaire à suivre...

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire