Bono s’exprime contre le téléchargement illégal

Jean-Noël Nicolau | 4 janvier 2010
Jean-Noël Nicolau | 4 janvier 2010
Alors qu'Hadopi patauge dans le potage en France, c'est au tour du chanteur de U2, l'impayable Bono, de donner son avis sur le téléchargement illégal. Il appelle à ne pas faire de prisonnier !

« Durant les dix années écoulées, le vol de fichiers musicaux a prouvé que les artistes étaient les principales victimes, a-t-il expliqué. Ce sont surtout les jeunes compositeurs qui sont les plus touchés, car eux ne peuvent pas vivre de la vente des places de concerts et des produits dérivés. »

Pour Bono, la lutte contre les pédophiles aux Etats-Unis et la traque des cyberdissidents en Chine prouvent qu'il est possible de suivre et contrôler les contenus du web. Le chanteur espère que l'industrie du cinéma et de la télévision viendra au secours de celle de la musique. Selon lui, seule la taille des fichiers protège encore (provisoirement) les films et les séries TV. Mais avec l'augmentation des bandes passantes « on pourra bientôt télécharger une saison entière de 24h chrono en 24 secondes ! »

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire