Nouvelle accusation de plagiat pour Avatar

Vincent Julé | 28 octobre 2009
Vincent Julé | 28 octobre 2009

Déjà en août dernier, James Cameron et son Avatar étaient accusés de plagiat par les auteurs du film d'animation Delgo. Rebelote aujourd'hui avec cette fois une nouvelle, Call Me Joe, écrite par Poul Anderson en 1957. Sauf que là, difficile de ne pas tiquer à la lecture de l'histoire ou à la vue de la couverture.

 

Call Me Joe suit Ed Anglesey, un paraplégique, qui est connecté par télépathie à une forme de vie créée artificiellement, afin d'explorer la planète Jupiter. Avec ce nouveau corps, il goûte à la force et à la liberté, et part affronter différents prédateurs sur une planète hostile. Et comme par hasard, cet avatar est aussi une grande bestiole bleue.

 

Si James Cameron affirmait plancher sur Avatar depuis les années 90, coupant court aux accusations concernant Delgo dont le concept a été déposé en 1998, là, pour le coup, il va devoir se chercher de bonnes excuses. Ce n'est pas le premier film pour lequel le réalisateur de Titanic et Aliens se retrouve en telle position délicate, déjà pour Terminator, il avait été accusé d'avoir pillé des épisodes d'Au-delà du réel écrits par Harlan Ellison. Et Cameron avait perdu, l'auteur original étant maintenant crédité au film.

 

Il convient pourtant de voir Avatar en entier et de lire la fameuse nouvelle de Poul Anderson avant d'en tirer des conclusions. Affaire à suivre donc...

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire