Colin Farrell quitte le goulag

Thomas Messias | 23 décembre 2008
Thomas Messias | 23 décembre 2008

Comme à son habitude, Peter Weir prend son temps. Six ans après Master and commander, le brillant réalisateur australien revient avec une adaptation de À marche forcée, livre de Salvomir Rawicz considéré comme l'oeuvre de référence sur le goulag et les atrocités du régime stalinien.

 

 

 

Intitulé The way back, le film retrace l'évasion en 1941 d'un petit groupe de bagnards qui quittent un camp russe situé près du cercle polaire avec dans l'idée d'atteindre la région de l'Himalaya. Soit un périple de  6000 kilomètres. Bien qu'estampillé "histoire vraie", ce récit a longtemps créé la polémique, les spécialistes s'opposant sur la crédibilité et la véracité de tels faits. Colin Farrell et Ed Harris, eux, ont choisi leur camp : ils interprèteront les rôles principaux d'un film prévu pour 2011.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire