Christopher Nolan à propos de Batman 3

Jean-Noël Nicolau | 28 octobre 2008
Jean-Noël Nicolau | 28 octobre 2008

C'est probablement la première interview accordée par Christopher Nolan depuis le triomphe de The Dark Knight et en voici les principaux extraits :

 

« Non, le Joker ne reviendra pas, en vérité je ne conçois qu'un seul film à la fois. Je passe mon temps à réfuter cette possibilité. Nous n'avons jamais prévu de préserver quoi que ce soit pour une suite ou de préparer celle-ci. Cela semble étonnant pour beaucoup parce qu'à la fin de Batman Begins nous avions un enchaînement avec The Dark Knight [la carte du Joker]. Mais c'était juste pour que les gens sortent enthousiastes de la projection avec le sentiment que Batman était prêt pour l'action. Je voulais que les spectateurs aient l'impression que Batman était né dans ce film. C'est pour cela que le titre du film n'arrivait qu'à la fin. C'était le « commencement de Batman » et tout en découlait. »

 

« Nous avons fait tout notre possible pour que tout ce que nous voulions voir à propos du Joker soit dans The Dark Knight. Nous voulions que le dernier échange entre Batman et le Joker symbolise la lutte sans fin qui les oppose. Il y a un paradoxe. Batman ne tue pas. Et le Joker ne veut pas la défaite totale de Batman parce qu'il est fasciné par lui et qu'il adore leurs batailles. C'est leur piège. C'est ce que nous voulions faire comprendre. Par ailleurs, Heath a créé un personnage extraordinaire que vous voudriez retrouver dans 10 films. C'est à la fois fantastique et ça nous rend très amers. »

 

 

Et quant à son retour en tant que metteur en scène sur la suite ?

 

« Est-ce qu'une histoire va me permettre de m'investir entièrement pendant deux ans et ainsi m'engager pour un nouveau film ? C'est la grande question. De manière plus triviale, j'ai une question à poser : « Combien de bons troisièmes épisodes d'une franchise pouvez-vous citer ? » En même temps, en préparant The Dark Knight nous devions faire un excellent second film, et il n'y en a pas tant que cela non plus. C'est vraiment le scénario qui importe. Si l'histoire est là, tout est possible. »

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire