Un Sherlock viscéral pour Guy Ritchie

Jean-Noël Nicolau | 25 août 2008
Jean-Noël Nicolau | 25 août 2008

Guy Ritchie a annoncé que son Sherlock Holmes serait « une très grande production, à la fois viscérale et complexe. » Cette version des aventures du détective créé par Conan Doyle est tirée du comic book de Lionel Wigram. Robert Downey Jr. interprète ce nouveau Sherlock Holmes, plus aventurier et plus prompt à se servir de ses talents de boxer et d’escrimeur.

 

« Son génie se ressentira dans ses actes. Son intelligence était à la fois une malédiction et une bénédiction. C’est un personnage très riche », affirme Richie.

 

 

 


 

 

 

L’histoire proposera une relation amoureuse entre Holmes et Irene Adler, un personnage féminin mémorable qui n’apparaissait que dans la nouvelle Un scandale en Bohème. On ne sait pas encore si le film suivra de près la narration de cette enquête, mais il ne faut pas oublier que Irene Adler est l’un des rares antagonistes de Holmes à être parvenu à le doubler.

 

Le tournage devrait commencer en début d’année prochaine.

 

En ce qui concerne la comédie de Judd Apatow inspirée par Sherlock Holmes avec Sacha Baron Cohen dans le rôle titre : « Ils n’ont même pas encore de scénario. Nous sommes largement devant eux », clame Guy Ritchie.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire