Del Toro et Jackson disent tout sur le Hobbit

Jean-Noël Nicolau | 26 mai 2008
Jean-Noël Nicolau | 26 mai 2008

Lors d’un « chat » avec des fans, Peter Jackson et Guillermo del Toro ont évoqué Bilbo le Hobbit et sa suite. Certaines réponses sont dignes d’intérêt. Del Toro a commencé ses recherches sur le design du film. Cette période de création devrait l’occuper jusqu’à la fin de l’année. 2009 sera dédiée à la pré-production des deux films, qui seront tournés à la suite en 2010 « avec une petite pause pour reprendre notre respiration et rebâtir certains plateaux. »

 

Le casting des films n’a pas débuté, et ce ne sera pas le cas tant que les scénarios ne seront pas rédigés. Guillermo Del Toro a insisté sur le fait que « tous les acteurs de la trilogie originelle seront contactés pour reprendre leur rôle. Seules des raisons de santé, de disponibilité ou de motivation pourront faire obstacle et c’est seulement dans ces cas que nous envisagerons de changer d’interprètes. » Ian Holm sera présent « d’une manière ou d’une autre », mais tant que le script n’est pas finalisé, difficile d’en dire plus. Del Toro a dans l’idée d’engager son acteur fétiche, Ron Perlman, qui ne sera pas la voix du dragon Smog.

 

Les deux films seront PG-13 et tournés en 2.35, comme les Seigneurs des anneaux de Jackson. Ils ne sont pas prévus pour sortir en 3D. Howard Shore est en discussions pour reprendre son rôle de compositeur. La majorité de l’équipe technique originelle doit revenir.

 

Le tournage s’effectuera à nouveau en Nouvelle-Zélande, avec une préférence pour les décors réels plutôt que des CGI. Il est prévu de reconstruire Hobbiton « plus grande et plus belle » au même endroit.

 

Del Toro envisage de « mélanger les effets numériques avec des effets sur le plateau de façon à ce que votre œil se demande ce qui est le vrai et le faux, mais sans jamais vous faire sortir du film. »

 

Le réalisateur a évoqué sa vision du livre : « Le roman, je crois, parle de la perte de l’innocence. L’Angleterre après la deuxième Guerre mondiale est passée de l’innocence à un état d’esprit plus sombre. Les choix en matière de visuel et de thèmes doivent se refléter dans les plans, les couleurs, les textures. »

 

« L’univers doit ressembler à celui des films de Peter Jackson. La musique, les décors, les costumes vont rester dans cet esprit, mais j’adorerai apporter des nouveautés. Bilbo le Hobbit est, à la base, une ouverture pour une gigantesque Symphonie, les thèmes principaux sont les mêmes, mais de nouvelles modulations et de nouvelles couleurs sont présentées, dans les thèmes, les images. Je souhaite préserver la quintessence du livre, ces petites choses qui sont impossible à filmer et qui, d’après moi, vont rendre le film passionnant. »

 

Le deuxième film n’a pas encore de titre et n’en aura pas avant l’écriture du scénario. Del Toro affirme : « l’idée est de trouver une manière remarquable de lier The Hobbit et la Communauté de l’anneau et de faire des 5 films un tout indissociable. Il y a suffisamment de matière dans les œuvres de Tolkien pour cela. Nous voulons que le second film existe en lui-même avec suffisamment de force. Bilbo le Hobbit doit tenir intégralement dans le premier film. »

 

 

 

Peter Jackson a conclu : « Si nous souhaitons faire apparaître l’un des personnages du Seigneur des anneaux dans le second film, ce sera avec l’accord de l’acteur concerné. Sinon nous irons dans une autre direction. »

Une édition Blu-ray du Seigneur des anneaux est en cours de préparation, mais elle ne sortira pas cette année. 

 

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire