Deux gros projets pour Kassovitz

Thomas Messias | 21 mai 2008
Thomas Messias | 21 mai 2008

Quand il ne fait pas la joie des amateurs de ragots cannois, Mathieu Kassovitz fait un peu de cinéma. Alors que l'on attend Babylon A.D. pour le 27 août, le réalisateur vient de faire connaître la nature de ses deux prochains films.

 

Le premier est un film de guerre, Rebellion, inspiré des évènements d'Ouvéa, qui marquèrent l'histoire de la Nouvelle-Calédonie en 1988. Ou comment l'attaque d'une gendarmerie par des indépendantistes kanak a viré à une prise d'otages des plus traumatisantes, d'une durée de presque dix jours. Produit par UGC pour un budget de 15 millions d'euros, c'est l'occasion pour Kassovitz de revenir en France, dix ans tout juste après Assassin(s). Il sera également devant la caméra, pour un rôle à déterminer. « C'est l'occasion pour moi de revenir à un projet plus contrôlable », dit l'intéressé, vraisemblablement en référence à son manque de liberté sur le tournage de Babylon A.D.

 

Le second projet se nomme MNP, et n'est rien d'autre qu'un film de SF se déroulant dans une station spatiale. Disposant d'un budget d'environ 30 millions d'euros, MNP (qui est également le nom de sa société de production) est décrit par Kasso comme « le projet ultime ». « Tout ce que j'ai fait jusque là constituait une gigantesque préparation pour pouvoir faire ce film », déclare-t-il modestement. Le film devrait bénéficier de la présence de deux stars américaines et deux huit acteurs venus des quatre coins du globe. Son tournage est prévu pour 2011, le temps pour Kassovitz et sa maison de production de préparer un planning précis en partenariat avec les fédérations aéronautiques.

 

Voilà qui risque en tout cas d'occuper Kassovitz pendant une paire d'années, et de le maintenir loin de Cannes et de Vincent Cassel. On lui souhaite bon vent... 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire