Décès de Richard Widmark

Nicolas Thys | 27 mars 2008
Nicolas Thys | 27 mars 2008

Une nouvelle légende du cinéma américain vient de s'éteindre, Richard Widmark s'en est allé lundi à l'âge de 93 ans. Avec lui c'est un nouveau pan du cinéma classique hollywoodien qui s'effrite dont les survivants se font de plus en plus rares.

 

 

Né en 1914, Widmark débute, comme de nombreux acteurs de l'époque, à la radio en 1938 avant de monter sur scène à Broadway 5 ans plus tard dans la pièce « Kiss and tell » de F. Hugh Herbert avant de connaître le succès avec Jeanne d'Arc aux côtés d'Ingrid Bergman. Il ne fera sa première apparition au cinéma qu'après la guerre, à l'âge de 33 ans, mais dans l'un de ses rôles les plus marquants, celui du sadique de Kiss of death d'Henry Hattaway qui le fait découvrir au monde entier. Sa composition magistrale lui vaudra d'ailleurs un golden globe et son unique nomination aux Oscars.

 

S'ensuit une série de rôles prestigieux dans de nombreux westerns comme Yellow sky de William A. Wellman, Le Jardin du diable d'Hattaway ou La Lance brisée de Dmytryk mais aussi d'importants films noirs comme Les Forbans de la nuit de Jules Dassin, La Dernière rafale de William Keighley ou Le Port de la drogue de Samuel Fuller. Dans les années 50, il sera dirigé par les plus grands cinéastes américains de Kazan (Panique dans la rue) à Minelli (La Toile d'araignée) en passant par Mankiewicz (La Porte s'ouvre).

   

On le retrouve également dans des films plus inattendus comme Don't bother to knock, une série B de l'anglais Roy Ward Baker réalisée en 1952 où il accompagne Marylin Monroe jusque là cantonnée à des seconds rôles et Anne Bancroft dans sa première apparition sur le grand écran. Très actif jusqu'au milieu des années 60, il participe au dernier grand film de John Ford, Les Cheyennes, à Alamo de John Wayne ainsi qu'au Jugement de Nuremberg de Stanley Kramer en 1961 dans lequel il côtoie de nombreuses stars qui, comme lui, verront leur carrière décroitre ou se terminer peu après avec la grande époque hollywoodienne : Spencer Tracy, Burt Lancaster, Marlene Dietrich, Judy Garland ou Montgomery Clift.

   

On le verra encore à la fin des années 60 tenir le rôle de l'inspecteur Madigan dans Police sur la ville de Don Siegel aux côtés d'Henry Fonda mais sa carrière s'essouffle et ses apparitions se font de plus en plus rares, ne tournant plus que des seconds rôles pour Lumet ou Aldrich par exemple ou des premiers rôles dans des films mineurs. Sa dernière apparition à l'écran date de 1991dans le film True Colors.

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire