David Lynch joue avec le feu

Julien Dury | 21 novembre 2007
Julien Dury | 21 novembre 2007

On ne sait décidément plus s'il faut rire ou pleurer des aventures grotesques entre David Lynch et la Méditation Transcendentale. Dernier épisode tragicomique en date, un discours agité au théâtre Urania de Berlin. Déjà contrarié que le cinéaste préfère parler de sa secte que de ses films, le public est rentré en fureur après l'intervention d'un gourou invité par Lynch. Le dénommé Emanuel Schiffgens a annoncé la création d'une Université de l'Allemagne invincible, un terme qui rappelle douloureusement certains projets hitlériens. Devant l'audience qui ne s'est pas privée de rappeler ces antécédents douteux, Schiffgens s'est contenté de regretter que les nazis n'aient pas réussis. On imagine l'ambiance que la faible maîtrise de l'allemand du réalisateur n'a pas contribuée à améliorer. Seul un service de sécurité bien rodé a pu permettre à Lynch de quitter entier la salle...

 

 

 

 

Source : Yahoo

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire