Lynch, « légion d’honneurisé » par Sarkozy

Julien Foussereau | 3 octobre 2007
Julien Foussereau | 3 octobre 2007

De la France (que tu aimes, hein ? sinon tu la quittes !), David Lynch recevait jusqu’à présent une Palme d’Or et quelques capitaux afin de produire et réaliser ses films effrayants aux yeux des moguls hollywoodiens. Mais, dorénavant, le maestro pourra bomber le torse et se targuer de faire partie du cercle fermé des décorés de la Légion d’Honneur (enfin, fermé, Francis Huster l’a aussi…)

 

Le président de la République Nicolas Sarkozy a souhaité honorer lé « génie » ainsi que l’originalité du cinéaste.  « J'aime chez vous cette façon d'aller contraindre le réel pour aller chercher, derrière, une vérité […] J'aime cette quête de l'espérance que vous portez et je me sens très proche de ce rêve-là et de cette espérance » a-t-il déclaré (le petit Nicolas est attendu caisse 3, FNAC des Champs-Élysées, avec son DVD de INLAND EMPIRE, histoire de mettre à jour sa vision de l’espérance lynchiennepenser à libérer trois heures et ingurgiter deux Lexomil avant visionnage)

 

Rien de bien croustillant, me direz-vous. Pourtant, la mécanique protocolaire s’est quelque peu grippée lorsque le réalisateur de Mulholland Drive a commencé à mélanger boulot et spiritualité. Comme le signalait notre dossier paru il y a quelques mois, David Lynch aime tellement son mouvement sectaire qu’est la Méditation Transcendantale qu’il n’en finit pas de chanter ses louanges. Il se sent même investi d’une mission puisqu’il a proposé à notre président de construire « …une Tour de l’invincibilité » en plein Paris. Sans rire. Avec un gros dossier sous le bras.

 

L'infrastructure accueillerait un millier d'adepte -grosso modo un pourcent de la racine carrée de la population française- permettrait d'en finir avec les terribles problèmes que sont le chômage, les crises boursières et la criminalité galopante. Moment assez embarrassant s'il en est pour notre président qui, rappelons le, avait déjà reçu du temps de son portefeuille à Bercy un Tom Cruise fanatisé comme jamais. Gageons que Nicolas Sarkozy jettera un œil sur le projet. Peut-être trouvera-t-il la vérité par le vol yogique et deviendra le premier président sympathisant de la Loi Naturelle. Avec sa soif de jogging, on peut d'ores et déjà affirmer qu'il a le fessier suffisamment rebondi pour tenter l'expérience. Avant, qui sait, de décorer prochainement Madonna.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire