Britney Spears : mère découragée

Ruggero di Notte | 2 octobre 2007
Ruggero di Notte | 2 octobre 2007

Les icônes de l’immaturité générationnelle n’en finissent plus de se heurter à la réalité cruelle du monde des adultes. Après avoir accumulé toutes les forfanteries tragi-comiques (ivresse publique, exhibitionnisme, hystérie, drogue, délit de fuite, musique atroce…), Britney Spears vient de se faire punir très fort en perdant la garde de ses deux enfants, Sean Preston (2 ans) et Jayden James (1 an).

 

On pourrait se réjouir pour les mômes, dont l’existence semblait vouée à une mise en danger permanente, tant Mlle Spears s’apparente à une fée de l’accident du logis, mais ce serait oublier que c’est leur papa, l’indescriptible Kevin Federline, qui va désormais s’occuper d’eux. On se demande donc dans quelle mesure une procédure d’adoption par Paris Hilton ne serait pas un moindre mal pour les deux petiots.

 

En attendant de découvrir l’avenir de la descendance Spears (bientôt mariée précocement à celle de Michael Jackson ?), il faut rappeler que leur maman tente parallèlement un come-back que nous pourrions qualifier de musical si nous ne craignions pas tant de choquer les lecteurs.  Malgré une performance apocalyptique aux MTV Music Awards, le nouveau single Gimme more cartonne en téléchargement (légal) et le prochain (Piece of me) devrait en faire autant. Contre vents et marées et comme elle l’annonçait dès le début de sa carrière (Hit me baby one more time), Britney Spears résiste à tout, punching-ball médiatique à la résistance bionique.

   

Les amateurs de mamans décadentes et alcooliques se précipiteront sur la sublime galerie dédiée à leur star préférée.

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire