Encore un remake

Charles-François Pion | 2 août 2007
Charles-François Pion | 2 août 2007
Arthur Sarkissian, le producteur des Rush hour, a acquis les droits d'adaptation de la nouvelle de Lawrence Sanders The Anderson tapes, déjà adapté au cinéma par Sidney Lumet en 1971 avec en tête d'affiche Sire Sean Connery.

L'histoire décrit la sortie de prison de Duke Anderson, qui à peine remis en liberté, va s'entourer d'une nouvelle bande de gangsters : le gang Anderson est formé. Il revoit sa femme Ingrid, qui depuis qu'elle se fait entretenir, vit dans un immeuble luxueux des plus convoités. Malgré la surveillance rapprochée dont Anderson fait l'objet depuis sa sortie de prison, cela ne le dissuade pas de préparer un pillage à grande échelle des riches appartements de l'immeuble.

Pour Sarkissian l'intérêt de ce remake réside dans le fait que « les modes de surveillances ont complètement changé depuis le film original et l'histoire est intéressante pour cela »

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire