Tarantino déprimé par le cinéma italien

François Provost | 5 juin 2007
François Provost | 5 juin 2007

« Le cinéma italien est tout simplement déprimant ». C'est le triste constat qu'a fait Quentin Tarantino dans Sorrisi & Canzioni, le magazine télé le plus lu du pays. Les réactions pleuvent depuis la publication du commentaire « déplacé » du réalisateur, qui co-présentera en souvenir du bon vieux temps une série de film spaghetti au prochain festival du film de Venise. On s'insurge de la réflexion « d'un homme qui ose parler du cinéma italien sans rien connaître au cinéma américain », lequel réplique par la fine analyse suivante : « Tous les films que j'ai vu récemment sont les mêmes, ils ne parlent que de garçons forcés de grandir, de filles ou de couples dans le même cas, ou encore des vacances d'handicapés mentaux. »
Une dernière critique ajoute que si le cinéma italien n'est plus ce qu'il était, le même constat s'applique à Tarantino. On vérifiera tout ça dans Boulevard de la mort, le 6 juin prochain.

Cliquez sur l'affiche ci-dessous pour accéder au dossier Tarantino :

 


 

Source :  Hollywood Reporter

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire