Robert Rodriguez réalise Barbarella

François Provost | 22 mai 2007
François Provost | 22 mai 2007

Evincé du projet John Carter pour pouvoir réaliser Sin City en tandem avec Frank Miller, Robert Rodriguez récupère malgré tout une icône de la SF en la personne de Barbarella, immortalisée par les poses lascives de Jane Fonda. Neal Purvis et Robert Wade, scénaristes de Casino Royale, s'occuperont de célébrer le retour de la mercenaire sexy, indiquant avec enthousiasme que dans leur vision du film, « le futur est féminin ». De quoi s'attendre à du féminisme aussi bien placé qu'en 1968, d'autant que Rodriguez sait généralement bien filmer les jolies femmes participant à ses films.

 


Source
 : Latinoreview

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire