Keith Richard, le plus junky des pirates

Julien Dury | 5 avril 2007
Julien Dury | 5 avril 2007

Ce bon vieux Keith sait comment tirer parti des événements les plus tragiques. Votre vieux père vient de décéder ? Faites comme le guitariste des Stones. Richards vient d'avouer à MTV qu'après la mort et l'incinération de son géniteur en 2002, il a rendu un dernier hommage filial en sniffant les cendres paternelles. Histoire de se donner un peu d'allant, celles-ci avaient tout de même été mélangées à un peu de coke. Le mélange ne semble pas avoir été particulièrement néfaste puisque l'indestructible Kif souligne lui-même qu'il est encore vivant...

UPDATE : Déception générale, puisque Richards vient d'avouer qu'il ne s'agissait que d'une plaisanterie de bon goût. En revanche, rappelons pour la petite histoire que Stiv Bators, chanteur des Dead Boys, fut sniffé par sa petite amie et quelques camarades lors de ses funérailles en 1990. 

 

 

Source : TMZ

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire