Les BA du B.O. US du 28 janv. 2005

Stéphane Argentin | 30 janvier 2005
Stéphane Argentin | 30 janvier 2005

Parmi les trois entrées de la semaine dans le top 10 du B.O. US, seul Trouble jeu est une véritable nouveauté puisque Million Dollar Baby et Sideways sont déjà sortis depuis plusieurs semaines aux États-unis. Mais, effet Golden Globes (cf. les résultats) et Oscars (cf. les nominations) oblige, ces deux films viennent de voir leur parc d'exploitation considérablement élargi, d'où leur arrivée dans le classement du week-end.

Retrouvez tous les chiffres du box-office américain du week-end en suivant ce lien. En attendant, place aux images…

Hide and Seek (Entrée)
Titre français : Trouble jeu (Lire la critique)
Sortie France prévue le 23 février 2005

L'histoire : Le docteur David Callaway, récemment veuf, essaie désespérément de renouer le contact avec sa fille de 9 ans, Emily, traumatisée par le suicide de sa mère. Afin de solidifier le rapport père / fille, il décide de quitter New York pour une petite ville. Mais une fois sur place, Emily semble retomber dans la psychose : elle s'est créé un ami imaginaire effrayant et maniaque, Charlie, qui adore jouer à des jeux macabres. Et ici, l'imaginaire a de faux airs de réalité…

Autour du film : Réalisé par John Polson (Swimfan, sorti directement en vidéo en France), Trouble jeu réunit pour la première fois à l'écran le grand Robert De Niro et la jeune star montante, Dakota Fanning qui, à tout juste 11 ans, affiche déjà plus d'une quinzaine de films à sa filmographie. On a pu la voir dernièrement aux côtés de Denzel Washington dans Man on Fire et on la retrouvera dès le mois de juin dans le très attendu La guerre des mondes réalisé par Steven Spielberg.

Trailers Quicktime
      Haute résolution
      Moyenne résolution
      Basse résolution

Are we there yet?
Titre français : On arrive quand ?
Sortie France prévue le 6 juillet 2005

L'histoire : Un célibataire va devoir faire face à de nombreux problèmes après avoir accepté de voyager de Washington à New York avec les enfants de sa petite amie.

Autour du film : Le réalisateur Brian Levant est un spécialiste de ce genre de petites comédies familiales puisqu'on lui doit des films tels que Beethoven, La Famille Pierrafeu, La Course au jouet ou encore Chiens des neiges. Du côté des principaux interprètes, on a pu voir dernièrement Nia Long aux côtés de Jude Law (six films en moins d'un an !) dans Irrésistible Alfie, et l'on attend Ice Cube dès le mois d'avril dans la suite de xXx baptisée xXx : State of the union.

Trailer Quicktime
      Haute résolution
      Moyenne résolution
      Basse résolution

Million Dollar Baby (Entrée)
Titre français : Million Dollar Baby
Sortie France prévue le 23 mars 2005

L'histoire : Une histoire d'amour tragique et platonique entre une boxeuse et un vieil entraîneur de trente ans son aîné.

Autour du film : Million Dollar Baby est le vingt-sixième long métrage en tant que réalisateur pour Clint Eastwood, cet infatigable géant d'Hollywood qui aura touché à peu près à tous les genres au cours de sa carrière, depuis le thriller avec Un frisson dans la nuit en 1971 (sa première réalisation), jusqu'au documentaire musical avec Piano blues, sans oublier bien sûr ses innombrables westerns, genre qui le rendit célèbre.

Trailer Quicktime
      Haute résolution
      Moyenne résolution
      Basse résolution

Coach Carter
Titre français : indéterminé
Sortie France indéterminée

L'histoire : Ken Carter est l'entraîneur de l'équipe de basket d'une école secondaire de Richmond, en Californie. En 1999, il défraie la chronique lorsqu'il empêche son équipe – jusqu'ici pourtant invaincue – de poursuivre la saison régulière pour cause de résultats scolaires insuffisants. Un geste à la fois loué et critiqué.

Autour du film : Coach Carter est réalisé par Thomas Carter, à qui l'on doit Le Flic de San Francisco avec Eddie Murphy, ou encore Save the last dance avec Julia Stiles. Dans le rôle de l'entraineur, on retrouve Samuel L. Jackson, prochainement à l'affiche de xXx : State of the union (la suite de xXx) puis d'un certain Star Wars Épisode III : Revenge of the sith

Trailer Quicktime
      Haute résolution
      Moyenne résolution
      Basse résolution

Meet the Fockers
Titre français : Mon beau-père, mes parents et moi
Sortie France prévue le 16 février 2005

L'histoire : Greg (Ben Stiller) vient d'obtenir la permission d'épouser Pam (Teri Polo), la fille de Jack Byrnes (Robert De Niro), ancien agent de la CIA. Mais auparavant, Jack et sa femme souhaitent faire la connaissance des parents de Greg : M. et Mme Focker, des parents aux mœurs très libérales…

Autour du film : Mon beau-père, mes parents et moi est la suite directe de Mon beau-père et moi, avec toujours le duo Ben Stiller / Robert De Niro dans le rôle du gendre et du beau-père, auxquels se joignent à présent Dustin Hoffman et Barbra Streisand du côté de la famille de Ben. Le premier film avait amassé la somme rondelette de 166 millions de dollars au box-office US lors de sa sortie fin 2000.

Trailer Quicktime
      Haute résolution
      Moyenne résolution
      Basse résolution

The Aviator
Titre français : Aviator (Lire la critique)
Sortie en France depuis le 26 janvier 2005

L'histoire : L'histoire est celle d'Howard Hughes, industriel, milliardaire, pionnier de l'aviation civile, producteur, réalisateur, directeur de studio, et séducteur émérite ayant attiré dans ses filets des femmes telles que Katharine Hepburn ou Ava Gardner. Dans les années vingt, cet homme est devenu le leader de l'industrie aéronautique, ainsi qu'une figure mythique de l'histoire américaine.

Autour du film : Un petit film (110 millions de dollars de budget), un petit réalisateur (Martin Scorsese) et un petit casting de jeunes débutants (Leonardo DiCaprio, Cate Blanchett, John C. Reilly, Kate Beckinsale, Jude Law…) pour cette petite biographie (2h50) d'un personnage pas très connu du nom d'Howard Hughes… Metteur en scène « maudit », Martin Scorsese totalise à ce jour quatre nominations aux oscars en tant que meilleur réalisateur, mais aucune récompense obtenue. Aviator lui permettra-t-il enfin de transformer l'essai ? Pour certains membres de la rédaction d'Ecran Large qui ont eu la chance de découvrir le film il y a peu de temps, cela ne fait aucun doute (cf. les notes de la rédaction sur la fiche du film).

Trailer Quicktime
      Haute résolution

Sideways (Entrée)
Titre français : Sideways
Sortie France prévue le 9 février 2005

L'histoire : Deux amis, à l'approche de la quarantaine, décident de partir faire la route des vins en Californie. L'un est un écrivain raté et vient de divorcer ; l'autre, acteur de séries hollywoodiennes, est à une semaine de son mariage avec une riche héritière. De cave en cave, de bar en bar, ils vont savourer cette semaine charnière, où leur amitié sera mise à rude épreuve.

Autour du film : Sideways, un road movie sur la route des vins en Californie, est réalisé par Alexander Payne, à qui l'on doit Monsieur Schmidt avec Jack Nicholson. Le cinéaste dressa lui-même la liste des vins que dégustent les protagonistes du film, notamment Paul Giamatti que l'on a pu voir dernièrement dans American Splendor et que l'on retrouvera en juin prochain dans Cinderella Man de Ron Howard.

Trailer Quicktime
      Haute résolution
      Moyenne résolution
      Basse résolution

In good company
Titre français : indéterminé
Sortie France indéterminée

L'histoire : Il est commercial. Il a 49 ans. Il mène une vie paisible avec sa femme et sa fille. Et puis, brusquement, cette existence va être chamboulée par la conjonction d'évènements fâcheux : l'arrivée d'un jeune cadre aux dents longues à la tête de son service, la grossesse de son épouse et l'expulsion de sa fille du collège.

Autour du film : In good company est écrit, réalisé et coproduit (avec son frère Chris) par Paul Weitz, à qui l'on doit le premier American pie ou encore Pour un garçon avec Hugh Grant, Toni Collette et Rachel Weisz. En tête d'affiche, on retrouve Dennis Quaid dans le rôle du cadre en crise, Topher Grace (vu dernièrement dans Le Sourire de Mona Lisa) dans celui du jeune requin et Scarlett Johansson dans celui de la fille de Dennis Quaid.

Trailer Quicktime
      Haute résolution
      Moyenne résolution
      Basse résolution

Racing Stripes
Titre français : Racing Stripes
Sortie France prévue le 6 avril 2005

L'histoire : Par une nuit d'orage, un cirque ambulant perd un précieux chargement : un bébé zèbre. Recueilli par un fermier (ex-entraîneur de chevaux de course) et sa fille, Stripes mène dès lors une vie paisible. Mais quand la ferme est menacée, il trouve l'occasion de prouver toute sa gratitude. Coaché par son maître adoptif et soutenu par toute une ménagerie d'animaux parlants (dont une chèvre, un chien et un pélican), il doit alors s'entraîner pour gagner une course.

Autour du film : Racing Stripes est le premier long métrage du réalisateur belge Frederik Du Chau, à qui l'on doit le film d'animation Excalibur, l'épée magique sorti en 1998. Hormis Bruce Greenwood (I, robot), le film impressionne par son casting de voix (celles des animaux) : Dustin Hoffman, Whoopi Goldberg, Joe Pantoliano, Mandy Moore, Patrick Stewart ou encore Michael Clarke Duncan.

Trailer Quicktime
      Haute résolution
      Moyenne résolution
      Basse résolution

Assault on precinct 13
Titre français : Assaut sur le central 13
Sortie France prévue le 2 mars 2005

L'histoire : Une nuit de réveillon, l'un des membres les plus dangereux de la Mafia, Nicholas Zambrano, est temporairement incarcéré dans un bâtiment gardé par une équipe de police placée sous le commandement de Jake Roenick. Alors que le monde entier fait la fête, il semble que tous les malfrats du pays se soient ligués pour libérer Zambrano coûte que coûte. Face aux moyens démesurés des criminels, un seul objectif : tenir jusqu'à l'aube...

Autour du film : Sans doute pour éviter la confusion avec l'original de John Carpenter, le titre français est Assaut sur le central 13 (la traduction littérale en fait) alors que le long métrage de 1976 était sorti sous le titre Assaut. C'est le réalisateur français Jean-François Richet (État des lieux, Ma 6-T va crack-er), via un circuit de production indépendant franco-américain, qui se charge de ce remake, lui-même une relecture de Rio Bravo ou encore Alamo dont une nouvelle version est sortie directement en vidéo chez nous en décembre dernier (on finirait presque par s'y perdre !). L'original (Assaut) et le remake (Assaut sur le central 13) sont tous deux classés « R » aux États-Unis, même si la version de Carpenter avait failli écoper d'un « X » en raison de sa fameuse scène du marchand de glaces. Retrouvez notre test DVD d'Alamo version 2004 et notre dossier John Carpenter.

Trailer Quicktime
      Haute résolution

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire