Britney Spears la tondue

Julien Foussereau | 21 février 2007
Julien Foussereau | 21 février 2007

Certaines coupes de cheveux sont là pour témoigner de la rigidité de notre société occidentale. Pour s'en convaincre, intéressons-nous au mini pataquès déclenché par Britney dans son étrange entreprise visant à déstabiliser Monsieur Propre. Vendredi dernier, la chanteuse, plus connue récemment pour sa fin de relation houleuse avec son mari Kevin Federline que pour glaner les disques d'or, a fait irruption dans un petit salon de coiffure, exigeant une boule à zéro. Ce n'est que face au refus manifeste des gérants à satisfaire sa demande que la popstar aurait pris la décision de se ratiboiser elle-même la colline.


Il est vrai que le crâne féminin luisant a souvent eu mauvaise réputation, des différentes gravures baroques représentant un Malin sous ces traits jusqu'aux tontes sauvages pratiquées au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Est-ce cet inconscient collectif qui a poussé la jeune femme à regretter instantanément son geste ? A-t-elle cherché à réactiver une carrière cinématographique tuée dans l'œuf après l'inénarrable Crossroads avant de constater avec effroi que le casting de V pour Vendetta était de l'histoire ancienne ? À moins que la vision de ses contours crâniens parfaitement dessinés lui ait fait comprendre qu'une éventuelle étude phrénologique sur sa personne jouerait en sa défaveur ?

Notre choix est fait, et le vôtre ?

Hum…enfin, bon, on est à Los Angeles et toutes les références religieuses et historiques ne pèsent pas grand-chose devant un prosaïque : « Oh mon Dieu, j'ai tout rasé. Ma mère va vraiment être en colère » Et le courroux de Maman Spears est tout à fait compréhensible lorsqu'elle a vu les cheveux de fifille fraîchement taillés vendus aux enchères sur Ebay. Bien que l'on imagine mal l'intérêt de posséder, moyennant un portefeuille bien garni, une mèche cradingue d'une ex-idole des jeunes (pourtant rompue à l'art d'exhiber à son insu une région pubienne sans aucune prise au vent), on espère que K-Fed en fera bientôt de même, histoire de se faire de l'argent de poche. Car on ne vantera jamais assez les mérites du poil de blaireau pour préparer la barbe au meilleur des rasages.

Cliquez ci-dessous pour visiter la galerie photos de Britney, à la belle époque...

Source : TMZ

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire