L'Affaire Shilpa Shetty

Marjolaine Gout | 27 janvier 2007
Marjolaine Gout | 27 janvier 2007

Channel 4, en diffusant en Grande-Bretagne l'émission Celebrity Big Brother (un Loft story avec des célébrités en manque de notoriété), a déclenché un raz de marée de protestations anti-racistes et si nous revenons sur cette affaire, c'est parce qu'elle concerne une figure de Bollywood, Shilpa Shetty. Avec le casting de choc de cette nouvelle saison (parmi les has-been : Jermaine Jackson et Ken Russell, réalisateur octogénaire), plus que jamais, tous les dérapages sont permis.


Perdue au milieu de la meute de loups, la victime Shilpa Shetty résiste tant bien que mal. Cette actrice de 31 ans fait partie du paysage cinématographique indien au même titre que sa petite sœur Shamita (Mohabbatein, Zeher). Shilpa ne compte certes pas parmi les grandes figures du cinéma hindi mais occupe tous de même une place de choix. La jeune femme a en effet débuté sa carrière en donnant la réplique à Shah Rukh Khan et Kajol dans Baazigar en 1993 et a enchaîné ensuite des long-métrages aux côtés de grandes stars « Bollywoodiennes » telles qu'Akshay Kumar, Saif Ali Khan, Govinda et Salman Khan. Appréciée par ses pairs, qualifiée de coriace, elle est d'autre part connue pour son engagement face à la lutte contre le Sida et comme activiste face à la maltraitance des animaux. Elle a notamment participé à la campagne PETA. Les propos et comportements racistes à son encontre ont fait d'elle l'image, le symbole de la victime du racisme dans le monde. L'OFCOM, (CSA britannique) a reçu en l'espace de quelques jours 50 000 plaintes. La chaîne Channel 4 en a totalisé 3000.


À la suite de la révélation de ces comportements racistes certains sponsors de l'émission se sont retirés afin de cautionner ces actes et sanctionner le silence et la transparence de l'émission face à ces événements. La réaction des médias soutenant le cas de Shilpa Shetty a attend des sommets. On dénombrait il y a peu 3900 articles sur le sujet publié à l'étranger. Le racisme souvent pointé dans ces journaux est motivé pour certain par la jalousie des locataires face à la beauté et au succès de l'actrice indienne. N'oublions pas que la majorité des participants de ce jeu cherchent à redorer leur blason et relancer leur carrière.

Cette affaire ne se cantonne pas au milieu des médias mais touche aussi le monde politique. Les faits ont ainsi été discutés au parlement britannique. Tony Blair face à ces événements en réponse à Keith Vaz à propos du racisme à la télévision exprima son avis : « Nous devons nous opposer au racisme dans toutes ses formes ». Reste que cette phrase évasive ne résout pas la soudaine image ternie de la Grande Bretagne pour monsieur Anand Sharma, ministre des affaires étrangères indiennes. En effet, depuis l'explosion de cette histoire, l'Inde a connu quelques secousses avec des protestations dans la rue.


Depuis le 16 janvier, Celebrity Big Brother a explosé son record d'audience avec 10 millions de spectateurs. Channel 4 qui continuait alors à nier cette affaire de racisme très juteuse a finalement fait une annonce dans une publication du 22 janvier. Elle évoque ainsi la façon dont Celebrity Big Brother s'est occupé de cette histoire de racisme qui est « profondément regrettable ». Les dirigeants ont tout de même annoncé leur souhait de continuer la diffusion de ce programme.

Dans cette affaire, même si Shilpa Shetty connaît une « gloire internationale » certes avec un goût amer, les grands gagnants restent Channel 4 et l'émission Celebrity Big Brother qui en tirent des bénéfices gargantuesques. Et qui sait, par chance, c'est l'industrie Bollywood qui pourrait y trouver son compte en glanant de nouveaux adeptes.

Mise à jour : Shilpa Shetty a été déclarée dimanche gagnante de l'émission.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire