Lohan in Wonderland Naceri in Hell

Julien Foussereau | 19 janvier 2007
Julien Foussereau | 19 janvier 2007

Notre Lindsay Lohan chérie serait-elle pressentie pour une nouvelle adaptation des merveilles Carrolliennes ? Ou bien, aurait-elle simplement découverte, entre deux comas éthyliques, un passage secret vers un monde meilleur dans lequel ses hommages aux plus grands seraient enfin compris et appréciés à leur juste valeur ? Rien de tout cela, Wonderland (le pays des merveilles) s'avère être un centre de désintoxication pour VIP et la fêtarde, comédienne à ses heures perdues, vient tout juste de s'y faire admettre de son plein gré. Un nouveau pas vers la guérison pour Lindsay, un pas plus significatif puisqu'elle avait confessé avoir un penchant néfaste pour l'alcool et s'être inscrite aux Alcooliques Anonymes. Effort louable mais difficile à concilier avec les sorties à répétitions en compagnie des deux autres Disgrâces (voir la parodie du Boticelli), Britney Spears en plein divorce, Paris Hilton en plein… Paris Hilton, Lindsay Lohan a donc choisi de s'éloigner de ces mauvaises influences en s'enfermant à Wonderland...


La désintoxication de luxe, secteur florissant aux États-Unis, n'est pas autorisée chez nous. C'est ce qu'a constaté, indigné, Bibi Naceri chez MOF, défendant bec et ongles la réputation de son frère, incarcéré à la maison d'arrêt de Luynes (Bouches du Rhône) pour avoir menacé d'un couteau les vigiles d'une boîte de nuit qui lui aurait refusé l'entrée en raison d'un état d'ébriété manifeste. Ce même Samy Naceri avait fait amende honorable quelques semaines plus tôt, promettant de tout faire pour se soigner. Bien que compatir à la peine de Bibi Naceri soit tout à fait légitime, cela excuse-t-il le comportement de son frère ces derniers mois qui, rappelons-le, cumulait agressions physiques, prix d'interprétation à Cannes, injures racistes et homophobes, menaces de mort sur la personne de Salman Rushdie ? Certes, aucun centre médical privé pour célébrités n'existe en France. Rien n'empêche Samy Naceri de se faire soigner à l'étranger. Pourquoi pas avec Lindsay ? Il a déjà tourné avec Tabatha Cash et Marion Cotillard, non ?


À leur manière, les établissements pénitentiaires de notre République par leur austérité et leur rare distraction, pousseront Samy Naceri à la réflexion, la méditation et la sobriété…Souhaitons donc un bon séjour à Samy (pas la peine d'abuser de cocktails aux anti-douleurs) et bon courage à ses amis matons en espérant qu'un nouvel épisode de cannibalisme en prison ne fasse pas bientôt la une des journaux. Samy doit faire la promo de Taxi 4, pas de Hannibal Lecter : Les origines du mal .

© Anthony G. Moore / Photorazzi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire