Peter Jackson vs. New Line

Julien Dury | 13 janvier 2007
Julien Dury | 13 janvier 2007

Le divorce est consommé entre Peter Jackson et New Line. Avec une récente interview de Bob Shayes, coprésident du studio, s'en vont les derniers espoirs d'une réconciliation. Les fans aveugles du réalisateur néo-zélandais devront se faire une raison, Jackson ne réalisera pas Hobbit. Du moins pas sous « le regard » de Shayes. Le grand ponte souligne élégamment que le cinéaste a tout de même reçu « un quart de milliard de dollars, le tout légalement et en respect du contrat signé ». Selon un connaisseur de l'affaire, le but des déclarations du bon Bob serait surtout d'attirer la sympathie du public vers New Line, en soulignant que Jackson ne quitte pas le navire en étant totalement fauché. Certes, mais on ne nous dit pas non plus les sommes gagnées par la maison de production…

Il faut dire que le ridicule de l'histoire est à la mesure de son déclencheur, une affaire confuse quant à la répartition des droits de l'adaptation de La Communauté de l'anneau. Le réalisateur a déjà répliqué aux attaques de Shayes en soulignant que le studio n'a fait montre « d'aucune coopération » dans le règlement du litige. Jackson a rappelé que « personne n'aime les actions en justice », mais que New Line ne laissait « aucune alternative ». Dans ce contexte, il aurait effectivement semblé assez peu « approprié » de participer au film commémorant les quarante ans de la compagnie. Dire que le premier épisode de la trilogie a suffi à provoquer tous ces remous… Lorsque les intéressés vont se pencher sur la suite, on prévoit le séisme.

© Vanity Fair

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire