Rencontres autour du doublage

Zorg | 18 décembre 2006
Zorg | 18 décembre 2006

Rencontres autour du doublage des films et des séries télé est un livre se penchant, comme son titre, l'indique sur l'art ô combien délicat du doublage de programmes audiovisuels. François Justamand, journaliste et fondateur du site web La Gazette du doublage, a dirigé la rédaction de cet ouvrage qui entend nous faire découvrir la face cachée de l'adaptation orale, si décriée par certains, mais qui reste indispensable à la diffusion d'œuvres étrangères dans nos contrées.


Le livre passe donc en revue l'ensemble des savoir-faire impliqués dans le processus de doublage des films et des séries télévisées, sans pour autant oublier les aspects sociaux et internationaux du sujet. Ces deux derniers points constituent d'ailleurs l'entame du recueil. Les auteurs survolent rapidement l'histoire du doublage, qui comme on s'en doute est apparu peu après l'instant où le cinéma est devenu parlant, pour se focaliser assez longuement sur la difficile question du doublage au Québec et, dans une moindre mesure, des autres pays francophones comme la Belgique (spécialisée dans l'animation). On apprend ainsi que les frictions entre Montréal et Paris sur ce dossier épineux sont régulières car porteuses d'enjeux relativement importants des deux côtés de l'Atlantique, surtout quand les Majors américaines choisissent tel ou tel rivage pour faire faire leurs adaptations. L'autre volet important dans ce dossier est l'aspect social. Parents pauvres de la chaîne d'exploitation audiovisuelle, les intervenants du doublage, qu'ils fussent comédiens ou techniciens, ont ici la parole, principalement à travers un long entretien avec Daniel Gall. Ce comédien, vétéran des studios de doublage et délégué syndical, a en partie mené la longue grève qu'on faite les acteurs en 1994 pour une meilleure valorisation de leur statut.


Après une description succincte de la chaîne d'adaptation (chaque poste est brièvement évoqué sans rentrer dans les détails), la suite de l'ouvrage consiste alors en deux séries d'entretiens. La première avec les techniciens du doublage et la seconde avec les comédiens. Du côté des techniciens, les métiers ingrats, comme le détecteur (chargé de préparer le travail du traducteur en repérant les mouvements de bouche des personnages), de l'auteur/adaptateur ou du calligraphe (chargé de recopier le travail du traducteur pour le rendre parfaitement lisible lors de l'enregistrement) sont plus survolés qu'autre chose. Le directeur artistique, véritable chef d'orchestre d'un projet d'adaptation, se taille la part du lion avec un entretien en profondeur avec Jacques Barclay, vétéran ayant travaillé avec les plus grands en dirigeant des projets comme Ben Hur ou La mort aux trousses.

Le plat de résistance arrive donc avec les interviews d'une douzaine de comédiens, de tous âges et venants de tous horizons. Sans surprises la plupart d'entre eux viennent surtout de la scène théâtrale, et chacun évoque les circonstances les ayant mené au doublage. Les uns et les autres échangent leurs vues sur leur métier et son évolution au cours des années, et les anecdotes se ramassent rapidement à la pelle. On retrouve ainsi les voix françaises de Dark Vador (Georges Aminel), de Patrick Macnee dans Chapeau melon et bottes de cuir (Jean Berger), ou encore de Bruce Willis (Patrick Poivey, une des stars contemporaines du doublage) pour les anciens combattants, mais aussi la voix de Jennifer Garner sur Alias (Laura Blanc) pour la jeune garde.

L'ouvrage se clôt alors sur des mini reportages nous emmenant sur les plateaux d'enregistrement de quatre longs-métrages (à l'intérêt discutable), sur un entretien avec Fred Taïeb, cofondateur du plus grand studio de doublage européen et situé à Saint-Denis (93), Dubbing Brothers, visant à dispenser des conseils aux personnes souhaitant se lancer dans le doublage, et enfin un ensemble de fiches doublage pour une poignée de films allant du King Kong de 1933 à Gladiator.


Rencontres autour du doublage des films et des séries télé dresse en substance un panorama plutôt complet de l'art subtil du doublage de films et de séries (même s'il est surtout question de films). Fondamentalement architecturé comme une collection d'entretiens entre l'équipe à l'origine du livre et un panel qui se veut représentatif des intervenants, il couvre toute la chaîne de production d'un doublage avec un sérieux et une connaissance approfondie du sujet évidents. Tout juste pourrait-on lui reprocher une certaine austérité d'ensemble, tant dans la maquette que dans certains textes, qui auraient certainement gagné à être un peu plus développés. Apres une introduction un peu rapide, les auteurs plongent ainsi le lecteur sans période d'adaptation dans le bain du doublage au Québec, et le béotien pourrait en éprouver une certain frustration. Enfin, le livre se veut aussi un guide complet et donne quantité de détails pratiques (notamment de multiples références de studios d'adaptation) à l'attention des jeunes comédiens (ou autres intervenants) qui souhaiteraient se lancer dans l'aventure. Quoi qu'il en soit, sa lecture est captivante et nous dévoile avec rigueur la face cachée d'un secteur d'activité, si ce n'est ingrat, du moins ne bénéficiant pas de la reconnaissance qui lui est due.

Editeur : Objectif Cinéma
Collection : Rencontres
ISBN : 2-915713-01-4
EAN : 9782915713015
Dim : 14,5 x 21 cm
Format : Broché
Nbr Pages : 220
Photos : Noir et Blanc
Sujet : Arts et Cinéma
Langue : Français
Prix Public : 25 Euros

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire