Saw 3 interdit au moins de 18 ans

Thomas Douineau | 12 novembre 2006
Thomas Douineau | 12 novembre 2006

Évènement en France ! Pour la première fois, un film se voit interdit au moins de 18 ans pour sa violence et non pour son caractère sexuel explicite. En effet, Saw 3, dont la sortie est prévue le 22 novembre prochain, vient d'écoper du label classé X attribué lors de la dernière session plénière de la commission de classification des films.

Toute la profession est en émoi car ce cas pourrait faire jurisprudence si ce visa d'exploitation est appouvé par le ministère de la Culture, qui doit encore ratifier cette décision. Outre le manque à gagner du fait d'un nombre de copies à la baisse qu'impose une telle classification, provoquant la colère du distributeur Metropolitan, c'est tout un pan de l'industrie qui se trouve menacé, à savoir le cinéma de genre, généralement ultra codifié et souvent second degré. Jusqu'à présent, seuls des films comme Baise-moi ou Ken Park, en raison de leur caractère sexuel, avaient subit les foudres de la censure tandis que le récent Shortbus, dont les scènes n'en sont pas moins explicites, se retrouve « seulement » interdit au moins de 16 ans.

Cette récente décision de la commission montre-t-elle un changement d'objectif de la commission de classification dont le nouveau credo est la mise en garde contre la violence gratuite, dont la série des Saw est la principale représentante (mais Saw 3 plus que Saw et Saw 2...) ?

Si cette décision venait à se confirmer, nous risquons d'assister à un durcissement de la censure, et la sortie de Saw 3 comme précédent serait à marquer d'une pierre blanche car elle deviendrait une date incoutournable de l'histoire de la censure française.

Retrouvez la critique du film ici

Tout savoir sur Saw III

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire