Conan et Robocop en deuil

Laurent Pécha | 9 novembre 2006
Laurent Pécha | 9 novembre 2006

Conan le barbare et Robocop, deux énormes films cultes qui n'auraient sans doute pas le même impact sans les partitions géniales de Basil Poledouris. C'est donc avec tristesse que nous venons d'apprendre la disparition du compositeur à l'âge de 61 ans. Emporté par un cancer, Poledouris laisse derrière lui une discographie aussi impressionnante que variée.

 

Malheureusement peu récompensé (aucune nomination à l'Oscar de la meilleure musique !), l'artiste aura su composer dans tous les genres ou presque (passant d'un film de famille sirupeux comme Sauvez Willy à l'orchestration d'un bon vieux film de bourrin made in Seagal, Piège à grande vitesse). Ami de longue date de John Milius qui fit appel à lui sur 5 de ses films (outre Conan le barbare, Big Wednesday, L'Aube rouge, L'Adieu au roi et Le Vol de l'Intruder), Poledouris aura marqué de manière indélébile l'univers de la bande originale. Si sa dernière grande partition remontait à presque dix ans (Starship troopers), il restera à jamais dans le coeœur des cinéphages comme le père musical de Robocop et Conan.

 

Ceux qui sont prêts à jubiler de bonheur en entendant « Laissez-moi vous raconter ces jours de grandes aventures », sont sûrement bien tristes aujourd'hui.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire