Kubrick : Des projets retrouvés

Julien Dury | 6 novembre 2006
Julien Dury | 6 novembre 2006

Nous sommes en 1961. Stanley Kubrick quitte définitivement les États-Unis pour s'établir à Londres, emportant avec lui quatre scénarios qu'il projette de tourner. Entre le déménagement et la préparation de Lolita, les documents finissent oubliés dans une valise que vient seulement de retrouver Philip Hobbs, beau-fils du réalisateur. Le script le plus important est Lunatic at Large, le récit commandé à Jim Thompson de la traque new-yorkaise d'un tueur de la hache échappé de l'asile. Sans perdre de temps les producteurs Edward R. Pressman et Charles Finch ont déjà prévu de faire réaliser la chose par Christopher Palmer avec Colin Farrell en potentielle vedette. Pour information, les trois scénarios restants sont assez dissemblables naviguant d'un récit antimilitariste basé sur la Guerre de Sécession (The Down Slope) à l'histoire vraie d'un prêtre devenu le plus grand cambrioleur d'Amérique (God fearing man). Quant au troisième script qui porte étrangement le nom du deuxième film de Kubrick, Killer's kiss, il serait un « chaînon manquant » entre Orange mécanique et Shining.

Sources : The Times via Dark Horizons

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire