Borat - jusqu'où ira-t-il ?

Didier Verdurand | 2 octobre 2006
Didier Verdurand | 2 octobre 2006

Borat, leçons culturelles sur l'Amérique pour profit glorieuse nation Kazakhstan n'est pas seulement le film le plus drôle de l'année. Son lancement aux États-Unis est des plus retentissants grâce à un marketing surfant comme le film entre la fiction et la réalité, au point que CNN et d'autres médias sérieux en parlent. Profitant de la venue de Nursultan Nazarbayev, le président du Kazakhstan (voir news correspondante), Sacha Baron Cohen est allé, toujours dans la peau de son personnage... à la Maison Blanche, rien que ça, apporter une invitation à une projection de Borat, espérant que George Bush se déplace en personne pour prendre lui-même le carton (visible dans la galerie en bas de page). Rien ne vaut une bonne vidéo pour se rendre compte de l'ampleur que prend cette sortie, alors cliquez sur la photo ci-dessous, prise au dernier festival de Cannes :

Tout savoir sur Borat : Leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire