Eragon : L’affiche d’une trilogie

Stéphane Argentin | 23 août 2006
Stéphane Argentin | 23 août 2006

Son nom ne vous dit peut-être rien du tout et pourtant, Stefen Fangmeier officie dans l'ombre d'une grande quantité de longs-métrages depuis le début des années 1990. C'est à lui en effet que l'on doit (en partie) quelques unes des images les plus impressionnantes qui ont révolutionné le Septième Art au cours de ces quinze dernières années puisqu'il a supervisé, à des degrés divers et variés, les effets spéciaux numériques de films tels que Terminator 2, Jurassic park, Casper, Twister, En pleine tempête… (cf. IMDB pour la liste complète).

Tout comme un autre grand nom du monde des effets spéciaux, Phil Tippett (Star Wars), Stefen Fangmeier va donc s'essayer à la mise en scène de son premier long-métrage en adaptant sur grand écran Eragon, le bestseller d'heroic-fantasy signé Christopher Paolini, premier volet d'une trilogie intitulée Inheritance. L'histoire est celle d'un jeune garçon du nom d'Eragon qui découvre qu'il est le dernier d'une lignée de chevaliers disposant de pouvoirs étroitement liés aux animaux lui permettant notamment de chevaucher des dragons. Son destin : anéantir un roi maléfique au milieu d'un royaume peuplé de créatures et de magie.

Si un petit relent de Seigneur des anneaux souffle sur cette adaptation, on souhaite à Fangmeier plus de réussite qu'à son collègue Tippett qui nous avait livré voilà deux ans de cela un bien pathétique Starship troopers 2 (sortie directement en vidéo et on comprend pourquoi tant cette pseudo suite ne soutient nullement la comparaison avec le premier volet réalisé par Paul Verhoeven). Pour l'heure, la toute première affiche d'Eragon vient de faire son apparition. La sortie du film est prévue en France pour le 20 décembre 2006 (le 15 aux États-Unis).

À noter enfin l'impressionnant casting qui entoure l'interprète du jeune Eragon (Edward Speleers, un newby au cinéma d'origines britanniques né en 1987) : Jeremy Irons, Sienna Guillory (ceux qui ne se souviennent pas de son visage se rappelleront peut-être plus facilement d'une autre partie de son anatomie puisqu'elle interprétait la pulpeuse Jill Valentine dans le pathétique Resident evil : Apocalypse), Robert Carlyle, Djimon Hounsou, Garrett Hedlund, John Malkovich.

Tout savoir sur Eragon

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire