Marathon 24 heures - Épisode 2

La Rédaction | 10 avril 2006
La Rédaction | 10 avril 2006

Suite et fin du marathon 24 heures chrono suivi par notre envoyé spécial Jack Didier Bauer qui a jeté l'éponge après une saison 1 complète et le premier épisode de la saison 2. Combien de petits joueurs du marathon de Paris auraient pu en faire autant ?

Avec seulement quatre marathoniens de la saison 1 et dix-huit nouveaux participants au départ, la saison 2 peut enfin commencer. Les bizuts ont observé les quatre pros comme des monstres de foire avec toutefois une lueur d'admiration intense dans le regard. Impossible de supporter cette pression énorme et sitôt le premier épisode – pourtant très prenant – terminé, je déclare forfait et décide de rentrer à l'hôtel pour écrire l'Épisode 1. Matthias, Ludovic et Kevin quant à eux continuent l'aventure qu'ils prendront soin de me raconter le lendemain.


En fait, de retour à 17h le dimanche, je trouve nos trois compères à bout de forces, exténués, avec des yeux de Terminator mais heureux. Peu de détails sinon que l'ambiance était encore très sympathique, qu'ils ont préféré la saison 1 à la 2, et que l'un des trois (Kevin pour ne pas le citer) a dormi pendant quatre ou cinq épisodes. Au bout des vingt-quatre épisodes, douze nouveaux qualifiés pour la phase finale, et un bulletin supplémentaire pour le trio. Le temps de répondre aux questions de la presse locale qui a salué leur exploit, et le tirage au sort peut enfin avoir lieu. Le trophée, un téléviseur écran plasma 106 cm Marantz, revient à… Ludovic Le Provost, ovationné par la foule et par les autres concurrents qui ont tous salué son bel esprit sportif. Vainqueur très sympa, il repart en plus avec le coffret de la saison 2. Deux bulletins, deux lots : les anges veillaient sur lui.


Ludovic ne sait pas encore s'il s'inscrira au prochain casting de la Star'Ac mais cette expérience humaine l'a ravi. Pour la peine, il nous a offert un autoportrait. Tout comme moi qui reçoit des mains de Patrick Bethune, l'excellente voix française de Jack Bauer un lot de consolation, une montre 24 (lot surprise rajouté à la dernière minute). Patrick nous a bercé tout le week-end et pour un accro de la VO comme moi, je dois avouer que cela ne m'a aucunement dérangé (seules les voix féminines m'ont dérangé quand il s'agissait de pleurs). Enfin, toute l'assemblée a eu droit à quelques cognacs schweppes pour s'achever dans la joie. Le mot de la fin reviendra à Elisha Cuthbert, qui interprète Kim Bauer et qui vient de gagner le Prix de la Coiffure Canadienne la plus Sexy : « Je suis fier de toi et je t'aime. » (Ne me demandez pas de quel épisode ça vient…)

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire