Van Damme dans son propre rôle

Didier Verdurand | 5 avril 2006
Didier Verdurand | 5 avril 2006

Jean-Claude Van Damme, dont la participation à Astérix 3 n'est pas encore assurée, a donné son accord pour interpréter son propre rôle dans Jean-Claude, produit par Marc Fiszman, l'homme qui est à l'origine de Jean-Philippe. À l'occasion d'une interview (cliquez pour y accéder), Marc Fiszman nous a donné quelques infos qu'on aurait pris avec des pincettes si l'entretien avait eu lieu un 1er avril, mais non, le projet est bel et bien lancé... Extrait :

Vous êtes sur un autre gros projet : Jean-Claude !
Frédéric Benudis et Vincent Ravalec planchent actuellement sur le scénario. L'idée est de mettre Jean-Claude Van Damme dans son propre rôle. Il se trouve à Los Angeles dans la tourmente la plus totale puisque le film s'ouvrirait dans un tribunal. Le juge prononce son divorce et le condamne à verser une pension alimentaire, qui s'ajoute à ses problèmes avec le fisc. Il marche à Hollywood Boulevard sur le Walk of Fame et voit un type renverser du ketchup sur son étoile. Bref, tout va mal. Il retourne alors en Belgique et arrive la veille de la fête nationale. Il va immédiatement voir sa mère - j'aimerais Annie Cordy dans le rôle - et se retrouve plus tard dans la Banque Centrale de Bruxelles pour récupérer un trésor dans la salle des coffres. Pas de bol, ce jour-là, un hold-up a lieu. Je rêve de Benoît Poelvoorde comme chef des braqueurs. Rapidement, les médias apprennent que Jean-Claude Van Damme est parmi les otages et la banque se retrouve sous le feu des projecteurs.

Vous avez l'accord de Van Damme ?
Oui, je l'ai rencontré plusieurs fois, il est à fond dans le projet. Je lui ai organisé dans la grande salle du Paramount Opéra une projection privée de Jean-Philippe et il a adoré. Il a compris et aimé l'autodérision qui se dégageait du film et ça l'a forcément rassuré.

Il y avait de quoi être inquiet car son image est tellement malmenée à force d'être « aware » !
Oui mais je n'ai pas du tout envie de me foutre de lui. Le but est avant tout de faire un vrai film d'action qui marcherait déjà avec n'importe qui sauf que là, c'est Van Damme. Cette idée est suffisamment marrante pour que je n'aie pas à rajouter des « aware » à tout bout de champ. J'ai engagé Frédéric Bénudis car il a réalisé de manière très respectueuse un excellent documentaire intitulé Dans la peau de Jean-Claude Van Damme. Depuis, Jean-Claude a une totale confiance en Bénudis.


Vous allez devenir le sauveur des stars à la dérive !
Johnny n'a certainement pas besoin de moi pour être une star mais c'est vrai qu'il a envie d'un gros succès au cinéma. La première fois que je l'ai vu, il m'a dit (imitant Johnny) : « Ça sera mon blockbuster. » Je pense qu'il a, comme Jean-Claude, compris que ma démarche était sincère et honnête. Je veux un film intelligent, mes références sont Dans la peau de Malkovich et Un jour sans fin et j'exploite le potentiel de ce que j'appelle le ciné-réalité. C'est Vincent Ravalec qui a eu l'idée d'enfoncer le clou après Jean-Philippe en utilisant Jean-Claude et j'ai emmené l'idée d'en faire un super-héros qui renaît.

Quel est le planning ?
J'ai déjà rencontré des producteurs belges car je veux une coproduction avec la Belgique, cela me paraît naturel car on utilisera tous les codes de leur culture. J'ai un accord écrit de Van Damme et je dois lui présenter dans un mois le scénario. Le plus dur sera de convaincre Benoît Poelvoorde et Cécile de France, que j'aimerais en guichetière. Ils sont très sollicités et je dois leur proposer un scénario béton car ils en reçoivent vingt par jour. J'aimerais Yolande Moreau aussi. Ce serait une pure comédie belge en plus du film d'action. L'ambition de Bankable (sa boîte de prod, NDLR) est de produire des films d'entertainment de qualité. C'est très prétentieux mais j'espère y parvenir. Le succès de Jean-Philippe est probablement déterminant.

Propos recueillis par Didier Verdurand le 4 avril 2006.

Benoît Poelvoorde nous avait parlé de Jean-Claude Van Damme à l'occasion de la sortie de Narco. Pour écouter ses propos, cliquez sur son autoportrait :

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire