Superman, un retour plus violent

Stéphane Argentin | 16 mars 2006
Stéphane Argentin | 16 mars 2006

La fameuse MPAA (Motion Picture Association of America), la commission américaine chargée notamment d'abattre sa faux aiguisée en matière de censure des films, vient de rendre son verdict sur le très attendu Superman returns : PG-13, soit une interdiction aux mineurs de moins de 13 ans non accompagnés d'un adulte aux États-Unis. Motif invoqué : quelques séquences d'action violente. À titre de comparaison, le Superman réalisé par Richard Donner en 1978 avait écopé d'un PG, soit un simple avertissement pour « quelques paroles déplacées et un peu de sensualité ».

Pour rappel, dans la filmographie de Bryan Singer, ses trois premiers longs-métrages, Public access, Un élève doué et Usual suspects, avaient écopé d'un classement R (une interdiction aux mineurs de moins de 17 ans non accompagnés d'un adulte) tandis que X-Men 1 et 2 avaient reçu la même classification que Superman returns.

Source : Superherohype

Tout savoir sur Superman Returns

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire