(Petit) scandale à Pompidou

Flavien Bellevue | 10 février 2006
Flavien Bellevue | 10 février 2006

Alors que la rétrospective Martin Scorsese bat son plein au Centre culturel Georges-Pompidou, certains fans du réalisateur de Taxi driver et du chanteur Michael Jackson ont eu, par deux fois, la malheureuse expérience de découvrir le clip Bad dans des conditions décevantes. Programmé avec des courts-métrages du réalisateur new-yorkais (dont The Big Shave), le clip Bad était, selon le programme, prévu dans sa version longue de 16 minutes. Euphorie chez les fans des deux artistes, car pour la première fois le clip serait visible dans sa version originale, sur grand écran et, miracle, peut-être sur le support argentique d'origine.



Une première projection a eu lieu le 22 janvier 2006 et là, déception totale puisque le clip est en version courte (4min20s), en vidéo, tiré directement du DVD de Michael Jackson Number ones et, scandale, est suivi par le clip The Way you make me feel, qui n'est pas réalisé par Martin Scorsese mais par Joe Pytka. Le 4 février dernier, le clip repasse dans une sélection de courts-métrages, et là aussi les fans ont droit au même traitement. C'est alors que le webmaster d'un des sites officiels français de Michael Jackson (MJ data bank) demande une explication et obtient une réponse des responsables de la programmation (que vous pouvez lire ici). La raison de cet incident viendrait de l'équipe de Martin Scorsese qui aurait conseillé de prendre directement le clip sur le DVD du chanteur. Mais il est dommage d'annoncer une durée de 16 minutes alors que le clip passe par deux fois à une durée de 4 minutes, suivi d'un programme qui n'a rien à faire dans la sélection. Cela étant dit, le webmaster du site MJ data bank a donc conseillé aux responsables cinéma du Centre Pompidou de prendre le DVD History volume 1 du chanteur qui comprend la version inédite de 16 minutes. Une réponse positive de la part du centre culturel a été émise et devrait rectifier le tir pour la dernière projection, le mercredi 22 février prochain, juste avant la projection de Who's knocking at my door ? (1969) de Martin Scorsese. Avis donc aux fans de Martin Scorsese et aux nostalgiques des années 1980.


Apparu sur les lucarnes du monde entier en septembre 1987, le clip Bad lançait la promotion du célèbre album du même nom du roi de la pop et révélait l'acteur Wesley Snipes. Voici quelques images de la version longue qu'on espère donc voir sur grand écran :




Puisqu'on parle de clip, sachez que Michael Jackson fera parler de lui musicalement (pour une fois !) avec la sortie d'un objet collector qui attirera l'attention autant de ses fans que des collectionneurs de supports vidéo en tout genre. Il s'agit d'un coffret baptisé Visionary – The Video singles, qui devrait contenir 20 singles des tubes du roi de la pop. Chaque single sera un Dual Disc (nouveau format chez Sony dont bénéficient pas mal d'albums de différents artistes), qui est, en fait, un disque à double face, l'une CD et l'autre DVD. Chaque titre sera accompagné du clip qui lui correspond, à raison d'une fois par semaine à partir du 17 février prochain dans le monde entier sauf en France (!). Il faudra en effet attendre le 13 mars prochain pour voir débarquer le coffret dans nos bacs avec les singles déjà sortis chez nos voisins. Ces singles sortiront en version replica avec les couvertures d'époque, et une fois les 20 Dual Discs assemblés, vous obtiendrez une grande image. Vous retrouverez donc, par ordre de sortie, les singles Thriller (clip réalisé par John Landis), Don't stop 'til get enough, Rock with you, Billie Jean (clip réalisé par Steve Barron), Beat it (clip réalisé par Bob Giraldi), Bad, The Way you make me feel, Dirty Diana, Smooth criminal (clip réalisé par Colin Chilvers), Leave me alone (à partir d'ici, le coffret sera disponible en France et les suivants sortiront toutes les semaines), Black or white (clip réalisé par John Landis), Remember the time (clip réalisé par John Singleton), In the closet, Jam, Heal the world, You are not alone, Earth song, They don't care about us (clip réalisé par Spike Lee), Stranger in Moscow et Blood on the dance floor. C'est donc avec plaisir et impatience que nous attendons cet hommage rendu par Sony à un artiste dont les talents visuel et musical n'attendaient qu'un support pour être réunis, le Dual Disc.



Sources: Mj Data bank, Sony BMG Italie & Michaelmania

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire