Rhythm section, Bourne féminin

Stéphane Argentin | 26 juillet 2005
Stéphane Argentin | 26 juillet 2005

New Line Cinema vient d'engager l'écrivain britannique Mark Burnell en vue d'adapter sur grand écran son propre roman, The rhythm section, à propos d'une femme assassin que beaucoup comparent au personnage de Jason Bourne imaginé par Robert Ludlum (en France, on y verra plutôt une forte influence du Nikita de Luc Besson).

Publié en 1999, premier tome d'une série de six romans dont le quatrième sortira à l'automne prochain, The rhythm section raconte l'histoire de Stephanie Patrick, une prostituée qui a sombré dans la drogue et l'alcool suite au décès de sa famille dans un accident d'avion. Alors qu'elle vient de découvrir que l'accident en question était en réalité un acte terroriste, Stephanie est extirpée de sa déchéance puis entraînée par une branche bien spécifique des services secrets en vue de retrouver les commanditaires dudit attentat. Cette nouvelle quête sera également l'occasion pour elle de retrouver sa propre humanité.

Source : Variety

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire