Prey : enfin la résurrection de Predator ?

La Rédaction | 5 août 2022
La Rédaction | 5 août 2022

Avec Prey, le Predator se refait une jeunesse en se frottant à des Amérindiens sur Disney+. Critique vidéo et interview.

A Ecran Large, on adore la saga Predator (y compris le tout cassé The Predator, qui a plein de belles choses à offrir). Mais au vu du flop monumental du film de Shane Black, on comprend que Disney se soit montré un peu frileux avec la franchise. Direction donc Disney+ avec ce spin-off Prey, qui choisit le postulat revigorant de catapulter son alien chasseur en plein XVIIIe siècle. Au coeur d'une Amérique où Amérindiens et colons s'affrontent, la jeune Comanche Naru décide de faire ses preuves en tant que guerrière, avant de découvrir l'existence du prédateur ultime.

 

photo vidéo

 

Au-delà d'être un survival malin, Prey a le mérite d'avoir une approche stratégique de l'action et du suspense, qu'on doit au talentueux Dan Trachtenberg. Ça tombe bien, la critique enthousiaste d'Antoine est agrémentée d'un entretien avec le réalisateur, ainsi que la productrice Jhane Myers. Vous pouvez également retrouver notre critique écrite du film par Mathieu.

Tout savoir sur Prey

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
loulou2
09/08/2022 à 22:03

ya tu du monde mourru hein dans cette branlette espagnol de films

Antitout.2
07/08/2022 à 15:49

Tous les goûts se respectent. Pourquoi je n'ai pas aimé le film : 30 premières minutes vides donc ennuyeuses, puis quelques bastons convenues, l'alien ayant une gestuelle ridicule à la Matrix... Et voilà, pas de tension, pas de vrais moments forts, un produit terne. Seul point positif, l'héroïne s'en sort bien, elle porte le film sur ses épaules grâce à un jeu d'une intensité convaincante.

Geoffrey Crété - Rédaction
06/08/2022 à 12:24

@Antitout

Merci pour cette réponse civilisée, je m'attendais à de l'agressivité (habitude, expérience...), donc heureux de voir qu'on peut discuter !

On est plutôt très, très friands de ce genre de film chez Ecran Large. Par exemple, on a plusieurs fois dit un peu de bien de The Predator (film sacrément malade, mais plein d'idées intéressantes), ce qui nous a valu beaucoup de noms d'oiseaux. On vient de republier un article sur Alien vs Predator, petit plaisir régressif. Dans la catégorie film de monstre, je pense aussi à Crawl, qu'on a beaucoup aimé. On suit à peu près chaque sortie de film de requin. On a écrit une tonne d'articles empreints de nostalgie sur ces bonnes séries B. Donc je ne suis pas très étonné que l'équipe aime pas mal ce Prey.

Cela dit, je ne parlerai pas d'unanimité : une partie de l'équipe n'a pas vu/publié son avis, et j'ai écrit sur Prey dans ce dossier où je développe ce que j'aime/n'aime pas dans ce film.
https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1431560-predator-on-a-classe-les-films-du-pire-au-meilleur-le-premier

Dans tous les cas, ravi qu'on puisse en discuter. De toute évidence, Prey divise, on voit beaucoup de commentaires très positifs... et d'autres, très, très négatifs. C'est intéressant, ça prouve que le film stimule.

Antitout
06/08/2022 à 12:17

Merci pour cette la longue réponse que je n'attendais pas. Mon "attaque" n'était nullement mal intentionnée mais répondais à une vraie incompréhension de ma part. De par la moyenne de vos avis sur des films similaires, j'avoue avoir fortement douté de votre probité. Je m'en excuse sincèrement. Vous avez raison, il est absurde de critiquer un avis étayé, mais je suis stupéfait de l'unanimité de la rédaction autour de ce film. Vous donnez votre ressenti, au lecteur d'adhérer ou pas. Je comprends et vais m'abstenir de vous prendre un temps précieux à l'avenir. Mes respects.

Geoffrey Crété - Rédaction
06/08/2022 à 10:57

@Antitout

Vous avez bien le droit de douter, c'est même plutôt sain.
Mais je ne sais pas quoi vous dire, hormis : aucun partenariat avec Disney sur Prey. Sinon, ce serait affiché, c'est toujours le cas. On aurait aimé pourtant, vu qu'on a aimé le film, et qu'on aime la saga Predator, à laquelle on a consacré plein d'articles depuis des années.
On n'a jamais honte de ces partenariats, on les affiche, on les explique, on les défend, et on a même fait une vidéo entière pour parler du modèle économique d'Ecran Large. Et on a déjà refusé des partenariats sur des films/sujets qu'on refusait de mettre en avant. On énervé même plein de distributeurs en publiant des avis si négatifs, donc franchement on est loin d'être dans le coeur de pas mal de gens.

"D'autres films moins mauvais se sont faits démonter par vos soins". Ce qui est en jeu ici, c'est votre avis, nos avis, nos points de vue, et aucunement une sorte de Vérité ultime sur ce qui est bien/pas bien. Puisqu'on aime bien un film que vous n'aimez pas, ça veut dire qu'on est payés ? Impossible de simplement avoir un avis différent du vôtre ? Impossible, impensable ? Si on était payés/partenaires à chaque fois qu'on a un avis différent de quelqu'un qui nous lit, on serait millionnaires.
Voilà pourquoi je ne comprends absolument pas votre attaque, qui repose sur la chose la plus simple et saine qui soit : la diversité des opinions.
Plein de gens ont aimé Prey (voir les commentaires sur le site). D'autres n'ont pas aimé (idem). Le film était attendu, et le film divise. C'est bien normal. Mon avis est un peu plus nuancé que mes collègues (sur la critique, en bas), et comme d'habitude on laisse la parole à la personne la plus enthousiaste.

Et pas de censure. On a un bot qui modère, et on a des tonnes des messages gérés chaque jour, avec beaucoup de spams et d'ajustements à faire.
Si on censurait, j'aurais censuré ça plutôt que vous répondre.
Un samedi.
Matin.

Antitout
06/08/2022 à 09:43

Message à la rédaction : de très bonnes plumes s'expriment sur votre site, modernes et percutantes. La grande majorité des articles est gratuite, ce qui est fort appréciable. Vous bossez vos dossiers, ça se remarque. Malheureusement, la déontologie ne vous étouffe pas, selon moi. Je sais que je vais passer à la censure, aucun souci. Vous annoncez la couleur dans vos partenariats, mais ne faites pas croire que vous refuseriez l'argent d'un distributeur qui vous soliciterait. Vos critiques unanimes concernant Prey sont douteuses au plus au point. D'autres films moins mauvais se sont faits démonter par vos soins. Annoncer vos articles rémunérés serait plus honnête. Vous avez le droit de manger, il n'y a pas de honte à ça.

votre commentaire