Alexandre le Grand : Baz Luhrmann explique pourquoi il a abandonné son film avec Mel Gibson

Léo Martin | 28 juin 2022
Léo Martin | 28 juin 2022

Alors que son dernier film, Elvis, est sorti au cinéma récemment, Baz Luhrmann s'est confié sur le film Alexandre le Grand qu'il n'a jamais pu faire. 

Tandis qu'on assiste au retour du King avec Elvis, Baz Luhrmann a déjà la tête ailleurs. Dans le podcast Happy Sad Confused, le cinéaste est revenu sur l'un des grands projets cinématographiques qu'il n'a jamais pu faire. Au début des années 2000, l'Australien devait en effet réaliser un long-métrage épique sur la vie d'Alexandre le Grand. Une fresque historique se voulant dans la veine de Gladiator de Ridley Scott ou du Troie de Wolfgang Petersen. Le cinéaste devait alors retrouver l'acteur de son Roméo + JulietteLeonardo DiCaprio dans le rôle-titre ainsi que Mel Gibson afin d'incarner le père d'Alexandre. 

Un tel film aurait eu le potentiel de transformer totalement la carrière de Baz Luhrmann, mais malheureusement (ou heureusement, qui sait ?), le film n'a jamais commencé son tournage. La problématique aurait été pour le réalisateur qu'Oliver Stone produisait en même temps sa propre version d'Alexandre, forçant le réalisateur à travailler dans la hâte.

 

Alexandre : Photo Colin FarrellParce que c'est NOTRE-

 

Son producteur, Dino de Laurentiis, et lui avaient à coeur de mettre au jour ce projet depuis près de 10 ans. Universal Pictures et 20th Century Fox étaient tous les deux impliqués dans le projet. Finalement à moitié mis en chantier, le cinéaste a expliqué pourquoi il décida malgré tout d'interrompre l'ambitieux film :

« [Dino de Laurentiis] avait fait fabriquer un studio pour le film au Maroc. Ce qui s'est passé c'est que le travail était à moitié fait, mais honnêtement, c'est devenu une de ces choses où... [Oliver Stone] voulait faire sa propre version et je ne suis pas un coureur. Je ne peux pas travailler comme ça. De plus [ma femme et moi], on voulait avoir des enfants. Est arrivé un moment où je me suis dit : "je dois tracé une ligne rouge ici." »

 

Alexandre : Photo Colin Farrell, Jared LetoIt's morbin time

 

La production tombant dans les limbes des projets abandonnés, il aurait pu tomber entre les mains d'un autre réalisateur (Martin Scorsese était aussi intéressé), mais a finalement disparu totalement, laissant l'exclusivité de son sujet au film d'Oliver Stone. Ce dernier, sorti en salles en 2004, réunissait à l'écran Colin Farrell, Angelina Jolie, Val Kilmer ou encore Jared Leto. 

Alexandre d'Oliver Stone n'a pas connu le succès et est tombé dans un oubli quasiment immédiat, loin du film qu'il cherchait à être. Et même si, à la même période, Kingdom of Heaven de Ridley Scott impressionne le public, l'énième échec au box-office ferme la porte au phénomène des grandes fresques historiques hollywoodiennes du début de siècle. Il ne nous reste alors que le fantasme de ce qu'aurait été Alexandre le Grand par Baz Luhrmann.

Tout savoir sur Baz Luhrmann

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Pseudonaze
28/06/2022 à 16:53

Alexandre version Bas Luhrman aurait donné lieu à un délire rococo complètement anachronique et kitchouille. avec dans la BO le phare d'Alexandrie de Cloclo?

Cinégood
28/06/2022 à 13:32

Je n'ai vu que la version ciné et la première director's cut (premier Blu-Ray paru). Le seconde est meilleure et Alexandre reste un bon film avec sans doute la meilleure bataille à cheval jamais filmée. Un chef d'oeuvre de mise en scène et d'intelligence stratégique, à mille lieu des deux armées qui se foncent dessus comme dans tous les films de super-héros. Mention spéciale aux deux derniers Avengers !

Dirty
28/06/2022 à 12:58

Alexandre, chef d'œuvre oublié oui. Dites moi, laquelle des 4 versions du film vous préférez ? La version ciné, la Dirctor's Cut, le Final cut ou le Ultimate Cut ?

Kyle Reese
28/06/2022 à 11:50

Il me semble que j’avais vu la version director’s cut top. Pas la toute dernière qui me semble raté comme dit plus bas.

Eddie Felson
28/06/2022 à 10:34

Dommage. Lurhman me semblait plus en phase avec ce type de fresque épique historique qu’un Oliver Stone dont le film est malheureusement raté. J’en avais même oublié que Kilmer jouait dedans…. avec un visage bien déformé maintenant qu’un vague souvenir me revient! Bref, un rendez-vous manqué comme ont beaucoup de grands cinéastes. Pressé de voir le Métropolis/Mégalopolis de Coppola … comme quoi il n’est jamais trop tard!

edd
28/06/2022 à 10:24

Oublié c'est vite dit. Je le considère comme un grand film, pour ne pas dire un chef d'oeuvre. Comme dit précédemment, à voir dans sa version ciné par contre !

DL
28/06/2022 à 09:53

Les exemples sont nombreux dans le cinéma où des films proches, ou traitant du même "thème", sortent de manière quasiment concomitante (voir à quelques années d'intervalles) : Le Pic de Dante / Volcano, White House Down / La chute de la Maison-Blanche, Fusion / Sunshine, etc...

A moins que ça soit à cause d'un impératif de rentabilité lié au box-office (je sors le premier pour avoir la surprise sur le public), c'est bien dommage qu'il n'ai pas pu faire sa version d'Alexandre (en sachant que lui et son producteur travaillaient dessus depuis 10 ans).

captp
28/06/2022 à 09:52

me suis infligé la dernière version longue remonté dans le désordre chronologique par stone estampillé "vrai final cut juré craché j'y touche plus" et c'est insupportable . on voit vite que le film n'a pas été prévu pour être raconté comme ça.
La version ciné suffit largement et est pas si mauvaise . (pas vu la version longue du 1er final cut )
pour ceux qui aime les détournements de qualité (en rapport avec le sujet) Daadhoo le boss : https://www.youtube.com/watch?v=EvjMHRN_RQU

Kyle Reese
28/06/2022 à 08:49

Alexandre, un oubli immédiat … seulement pour le grand public, pas pour une partie des cinéphiles. J’avais acheté le DVD dès sa sortie.

votre commentaire