The Flash : Warner serait sur le point de virer Ezra Miller de l'univers DC

Axelle Vacher | 21 juin 2022 - MAJ : 21/06/2022 18:52
Axelle Vacher | 21 juin 2022 - MAJ : 21/06/2022 18:52

Suite à ses multiples démêlés avec la justice, l'interprète de The FlashEzra Miller, pourrait bien être définitivement évincé.e du DCEU.

Décidément, la Warner n'en a pas fini de s'essuyer le front. Entre le renvoi largement décrié de Johnny Depp de la production des Secrets de Dumbledore, le procès opposant ce dernier à Amber Heard dont l'issue aurait potentiellement poussé le studio à sévèrement amputer la présence de l'actrice à l'affiche du prochain Aquaman, et les (trop) multiples frasques légales d'Ezra Miller, autant dire que les représentants de la société n'en sont pas au bout de leurs peines. 

Dernièrement, c'est encore l'interprète de The Flash, qui ne devrait pas renfiler son costume en Spandex de sitôt. Alors que le métrage maudit traîne des pieds depuis plusieurs années déjà (huit, pour être exact), et souffre, depuis son impulsion, d'interminables reports, les studios Warner-DCEU étaient finalement parvenus à arrêter une date de diffusion en juin 2023.

 

The Flash : photo, Ezra MillerFaux départ ou faux pas ?

 

C'était toutefois sans compter sur l'incapacité maladive d'Ezra Miller à rester tranquille plus de cinq minutes et se racheter au passage une conduite décente. Après avoir étranglé une fan dans un bar en Islande, il semblerait que pas une semaine ne passe depuis sans que Miller ne fasse l'objet de gros titres ahurissants.

Arrêté.e une première fois à Hawaï le 28 mars dernier pour trouble à l'ordre public et harcèlement, Ezra Miller n'avait pas perdu de temps après sa libération sous caution pour remettre le couvert, et s'introduire chez un couple de l'île du Pacifique. Là, Miller, aurait menacé ces derniers de mort avant de leur dérober plusieurs de leurs effets personnels. Inutile de préciser que le couple a demandé une ordonnance restrictive à l'encontre Ezra Miller.

 

Zack Snyder's Justice League : photo, Ezra Miller, Jason Momoa, Ray FisherLa Justice League prend une tournure ironique

 

Plus récemment encore, Ezra Miller a été accusé.e par les parents d'un.e jeune adolescent.e non-binaire d'avoir groomé (une forme de manipulation psychologique effectuée par un adulte sur une personne généralement mineure en vue de faciliter la perpétration d'une infraction sexuelle à son encontre) leur enfant depuis 2016. Ce dernier était alors âgé de 12 ans, tandis que Miller avait déjà 23 ans.

Une accusation qui s'est avérée être la goutte de trop pour la Warner, laquelle s'est empressée de conduire une réunion de crise, et d'interrompre provisoirement chacun des projets rattachés à Ezra Miller, qu'il s'agisse des futurs opus de la franchise Harry Potter (quoique cette mise en chantier ait été amplement compromise par les résultats désastreux des Secrets de Dumbledore au box-office), ou de son apparition dans les divers projets du DCEU, à l'exception, pour le moment, de The Flash.

 

Zack Snyder's Justice League : photoChaque matin Ezra Miller se réveille et choisit la violence

 

L'avenir du métrage n'en demeure cependant pas moins incertain. Certes, le maintien d'une diffusion en salles assurerait d'amortir, du moins partiellement, l'investissement non négligeable de temps et de moyens employés à la réalisation des aventures solos de Barry Allen. Toutefois, les divers relents de scandale dont s'est imprégné le film au fil des années ne manqueront nullement de s'attirer une tournée promotionnelle embarrassante pour la Warner et la filiale DC Comics.

De quoi réfléchir au bien-fondé d'une potentielle diffusion en exclusivité sur la plateforme HBO Max. Autant d'options viables qui devraient faire l'objet de considérations minutieuses de la part des studios. Quoi qu'il en soit, il y a fort à parier que The Flash soit la dernière apparition d'Ezra Miller dans le costume du speedster.

Tout savoir sur The Flash

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
mdr
26/06/2022 à 18:52

Non mais sérieux, à un moment faut arrêter avec ça. Le Miller il a déjà fait un spitch à un policier qui l'arrêtait en disant de ne pas l'appeler "Mr" bla bla... Vous imaginez, une soirée où tout le monde est non binaire et personne de sait comment l'autre s'appelle, et ils doivent discuter?

... Eh toi, non pas toi, toi... Non, l'autre... Qui moi? Non, pas toi... La personne qui ne sait pas si elle veut être un homme ou une femme, parce qu'elle n'a rien d'autre à faire qu'emmerder le monde avec son égocentrisme...

Et là, tout le monde dans la salle devrait répondre "ah, moi"...

On a déjà un Miller qui fait chier avec ça, après on a le reboot code quantum qui pue la même mentalité à 1000 km...

Et sinon, le Miller il est toujours pas en prison? Parce que bon, vous prenez un citoyen lambda qui se retrouve à faire la même chose, entrer chez des inconnus et leur voler des biens... En principe, il finit en taule pour un moment, peu de chance de garder son job, et d'en trouver un équivalent. Et là, on a Miller qui continue de parader de ci de là...

Mais quelle époque débile. Non, quelle époque remplie de débiles.

Lucha-man
25/06/2022 à 11:43

@Marvelleux pour moi l'erreur a été faite des l'instant où il en caster ezra miller dans le rôle qui même sans parlé de c'est problème judiciaire ne correspondez en riens au personnage d'ailleurs il en clairement réécrit la personnalité de barry Alan pour qu'elle colle mieux à celle de ezra miller (comme il l'on fait avec le aquaman de momoa)
Et quand il en décidé de faire du premier film the flash une histoire de flash multivers avec retour du Batman burton pour concurrencer no way home et retcon le DCU de malheur je n'avait clairement plus aucun espoir pour ce film.

Enfaîte je comprends pas pourquoi la Warner flippe autant à faire un vrais film the flash qu'ar c'est adaptation en série télé en connue un certain succès que ça soit la série des années 90 ou celle de la CW dans c'est première saison. Qui d'ailleurs familiarisé le publique avec certains aspects de la mythologie de the flash que ça soit la speedforce ou reverse flash

Atom
22/06/2022 à 14:44

A ce stade, ce n'est plus une malédiction qui entoure cet univers. Pratiquement sûr que Disney a engagé un marabout ou une sorcière rouge, je vois pas les choses autrement.

C'est effectivement dommage, Ezra avait un certain potentiel pour ce personnage.

Je ne faisais pas partie de ceux qui pensais ceci, mais oui, la il faut faire une grosse table rase de tout ça. Vraiment tout, même Cavill, sorry not sorry, et laisser cette période très douloureuse pour les fans très loin derrière. Sortez les films qui arrive, et recommencé tout a zéro. Mais bon, on sais bien que ça ne se passera pas comme ça, ils vont nous tricoter tout ça de manière honteuse, comme d'habitude.

Christophe Foltzer - Rédaction
22/06/2022 à 06:57

Du coup, "We need to talk about Kevin", c'est un biopic ?

Dwight Chapin
22/06/2022 à 02:37

Voilà...
RobinHood a tout dit.
Pok, dans son argumentation, mélange tout. C'est malheureusement pas le seul.
Quant à Ezra Miller, il est "finito" comme disent les non binaires genrés non inclusifs!

Pok
22/06/2022 à 00:28

"Franchement. Il y a 15 où 20 ans personne ne se définissait comme 'binaire" ou "non binaire""

Et y'a quelques décennies, l'homosexualité était une maladie, les femmes ne pouvaient pas avoir de compte bancaire, les droits des afro-américains étaient limités, parce que les mentalités et les habitudes... c'est donc un bel argument oui.

Kynapse
22/06/2022 à 00:04

Sinon, courage à la rédaction pour éditer tous ces commentaires :s

Rakis
21/06/2022 à 23:10

Mouhahahahaha ! Encore bravo pour les choix de DC ! Ils me font hurler de rire. Reste juste Aquaman (avec Amber Heard, galère) et Wonder Woman. On peut critiquer Marvel, mais eux au moins on su tenir une ligne droite. L'acteur ne me bottait pas de toute façon, et je préfère rester sur la sympathique série The Flash, qui nous a offert une Némésis assez flippante : Zoom (mon préféré de ses antagonistes avec Nega-Flash). Série gentille avec ses clichés, mais cela vaut pour moi mieux que les délires à la con sans colonne vertébrale de DC au cinoche.

D.
21/06/2022 à 22:31

@JCdeuxsot (qui porte bien son nom), c'est une des particularités des militants progressites extrêmement partisans tels que les wokes que de faire passer la normalité et la neutralité pour une subversion et un parti-pris politique militant... Inversion accusatoire classique déjà bien rodé par les Nazi et les Soviets, mais aussi présente dès l'Ecole de Francfort (l'Allemagne a essaimé bien plus que ce que l'on croit, jusqu'aux États-Unis et maintenant la France...).
Pour le coup, il se trouve que je ne suis pas catho... C'est faux en plus d'être stupide et fallacieux. JCtroissot ?

Numberz
21/06/2022 à 22:06

Du coup le film c'est directement sur HBO max ou alors deepfake pour mettre une tronche sur celui de Ezra. Genre celui de la CW. J'aime pas mais c'est le moins incohérent. Ou alors ont cast un roux

Plus
votre commentaire