Critique de films : pourquoi tant de haine ?

La Rédaction | 26 mai 2022 - MAJ : 26/05/2022 12:35
La Rédaction | 26 mai 2022 - MAJ : 26/05/2022 12:35

A quoi sert la critique de films ? Pourquoi ces critiques n'aiment rien ? C'est le sujet de la conférence animée par Ecran Large, lors du Paris Fan Festival.

A chaque critique publiée sur Ecran Large, c'est presque un rendez-vous obligatoire. Soit on n'aime rien, parce qu'on adore détruire les films, et parce qu'on est une bande de petits rats méchants. Soit on aime trop, parce qu'on a des goûts douteux, et qu'on est probablement payés par le studio. Dans tous les cas, le rapport d'amour-haine à la critique fait partie du jeu.

Derrière les noms d'oiseaux et nombreux débats plus ou moins civilisés, une vraie question se pose : quelle est la valeur, l'utilité et le rôle de la critique ? Avec l'avènement de YouTube, l'effondrement de la presse papier, et la naissance de nouveaux médias comme TikTok, le métier métier évolue pour survivre. Les cartes sont sans cesse rebattues, d'autant plus que le sujet lui-même (les films, les séries) évolue sous nos yeux, avec notamment la guerre du streaming et la domination des méga-franchises.

 

 

Parce qu'on aime s'engueuler et débattre, et qu'on avait marre d'en discuter uniquement au sein de l'équipe, on a donc convié quelques collègues pour discuter du métier de critique dans le cadre d'une conférence. Face à Geoffrey Crété, rédacteur en chef d'Ecran Large : Perrine Quennesson (Cinemateaser, Le Film Français, Trois Couleurs, Tchi tcha), Bastien (de la chaîne YouTube Le Tropeur) et Pierre (alias Frame sur TikTok).

La conférence a été filmée lors de la première édition du Paris Fan Festival, qui a eu lieu les 7 et 8 mai 2022.

 

Tout savoir sur Paris Fan Festival

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Metal3d
02/06/2022 à 06:58

Le problème n'est pas la critique mais que vous soyez vraiment insultants avec les auteurs, acteurs et réalisateurs. Sous couvert d'un humour moyen, vous cassez littéralement les pros avec des insultes dignes de Twitter. Vous pouvez critiquer mais rester respectueux. Et que ce point vous avez énormément de travail à faire...

Cidjay
27/05/2022 à 12:22

Perso, je n'ai pas encore eu l'honneur de me faire censurer sur écran Large...
Faut peut-être relativiser aussi, on est pas sur Jeux-vidéo.com.
Pour fréquenter les 2 sites assidûment, y'en a un qui est très bien et globalement respectueux de son lectorat (écran large) et qui échange régulièrement avec la communauté, et en plus (pour certains rédac) une jolie verve et un niveau orthographique correct.
L'autre qui est une sombre poubelle du web avec de la pub à outrance, une censure hyper abusive, un niveau de français lamentable et qui fait la sourde oreille aux critiques et ne communique jamais avec la commu.(Jeuxvidéo.com)


26/05/2022 à 19:12

Je vais pas me forcer a dire du bien d'un film que j'aime pas, et inversement.

cosmic
26/05/2022 à 18:51

normal en voyant les films quils sortes.......

alulu
26/05/2022 à 15:00

@Geoffrey Crété

Je ne cautionne pas les insultes que l'on peut voir ici parfois, et je comprends que ça doit être lassant de gérer tout ça. Je faisais juste un constat de la clientèle entre presse-papier et presse-numérique. Ça reste mon avis mais j'ai l'impression que la presse-papier pousse à s'éduquer tandis que la presse numérique beaucoup moins. Après, je suis d'accord, il n'y a que le contre-argument que l'on devrait mettre en avant dans un débat. Le cinéma en général, c'est souvent le truc pas sérieux et certains arrivent même à se prendre la tête dessus.

TT
26/05/2022 à 13:57

El famoso censure qui fait qu'on lit une tonne de commentaires négatifs sur le site chaque jour oui :)

T.
26/05/2022 à 13:50

J'aurais une autre idée de sujet:

"Ecran Large: Pourquoi tant de censure ?"

Espérons que ce massage ne se fasse pas supprimé :)

Geoffrey Crété - Rédaction
26/05/2022 à 13:35

@alulu

Vu comme on répète constamment que c'est très bien les désaccords, et que ça commence dans l'équipe (où on n'est jamais d'accord), on ne dira pas le contraire. En revanche, l'agressivité bête et assourdissante, qui n'est pas celle des débats mais des insultes et jugements gratuits, c'est autre chose.

alulu
26/05/2022 à 13:29

Pester sur un article en papier parce que tu n'es pas d'accord, ça reste tout bonnement stérile et mine de rien ça permet de relativiser tandis que le combo, presse numérique + réactivité des réseaux sociaux beaucoup moins. Et puis, le monde serait chiant si ont étaient tous d'accord.

votre commentaire