First Kill : Netflix balance une bande-annonce pour sa nouvelle série vampirique

Axelle Vacher | 16 mai 2022 - MAJ : 16/05/2022 17:44
Axelle Vacher | 16 mai 2022 - MAJ : 16/05/2022 17:44

Netflix a dévoilé une première bande-annonce pour sa série adolescente vampirique, First Kill, laquelle promet de bouleverser quelques codes.

Si les films de vampires n’ont pas récemment eu le vent en poupe à Hollywood, il semblerait toutefois que les productions sérielles se portent quant à elles comme un charme, et ce en dépit de leurs premiers visuels équivoques. Ainsi, après la bien mauvaise surprise suscitée par le remake sériel d'Entretien avec un Vampire porté par la chaîne AMC, c’est au tour de Netflix de proposer sa nouvelle mini-série à dents longues.

Adaptée d’une nouvelle écrite par l’auteure à succès V.E Schwab, First Kill s’annonce donc comme le digne héritier de sagas adolescentes fantastiques telles que Vampire Diaries, Les nouvelles aventures de Sabrina, ou encore Teen Wolf. Produit par la comédienne Emma Roberts (American Horror Story, Paradise Hills) et chapeauté par ni plus ni moins que Felicia D. Henderson (Gossip Girl, The Punisher), la prochaine série de la plateforme a un peu plus dévoilé son concept au travers d’une première bande-annonce, et promet au passage de bouleverser quelques codes du genre trop longtemps établis.

 

 

First Kill fera donc le récit de Juliette (Sarah Catherine Hook), jeune vampire désormais chargée d’exécuter sa toute première victime afin d’assurer sa place au sein des rangs de la puissante lignée dont elle est l’héritière. Mais alors que cette dernière jette son dévolu sur Calliope (Imani Lewis), laquelle a récemment emménagé en ville, Juliette découvre avec amertume que l’adolescente est elle-même issue d’une célèbre famille de chasseurs de monstres. De quoi largement enrayer ses plans tandis que les deux personnages promettent de se donner du fil à retordre pour finalement tomber sous le charme l’une de l’autre.  

Roméo et Juliette aux accents vampiriques, la série réemploie les griefs familiaux caractéristiques du récit shakespearien et réactualise la romance que partageaient le loup-garou Scott McCall et la chasseuse Allison Argent (Teen Wolf) au travers de ses deux protagonistes féminins.

 

First Kill : photo, Imani Lewis, Sarah Catherine Hook"Toi aussi ta famille te de pousse à être une criminelle juvénile ?"

 

On passera outre la nécessité que semblent avoir les parents en vedette de ce genre de série à pousser leur progéniture (toujours mineure) à commettre une série d’actes plus macabres les uns que les autres comme autant de rites de passage non validés par la protection de l'enfance, pour mieux souligner la jolie métaphore que sous-tend la relation interdite, voire contre nature, entre l’humaine et la vampire.

Outre l'allégorie pubère que laisse suggérer le vampirisme et les multiples mutations corporelles qui en découlent, il y a fort à parier que le principal propos de la série se rapporte, d'une façon ou d'une autre, à l'éternelle thématique de l'apprentissage existentiel, sexuel et émancipateur du tant redouté passage à l'âge adulte.

Romance, conflits familiaux et autres questionnements identitaires semblent donc être au programme de cette nouvelle série de la plateforme au N rouge. Commandée pour une première saison de 8 épisodes, First Kill sera disponible en intégralité sur Netflix à compter du 10 juin. Le temps d'ici là d'avoir les crocs.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kyle Reese
17/05/2022 à 19:39

@Pavel.Lupin

Ah mais je ne trouve pas que cela ne soit pas justifié,tu as raison l'Histoire va dans ce sens. Je trouve juste que c'est étonnant de voir ça dans ce type de production, et pas tro
s du Jordan Peele quoi. Mais ça peut être amusant à regarder ... ou pas.

Mouai
17/05/2022 à 15:13

J’ai bossé 3 fois avec Netflix (France), surpris au début, j’ai fini par comprendre leur fonctionnement commercial. Le problème est qu’ils font de TOUTES leurs sorties des événements sur la plateforme, d’autant plus avec ce que lequel ils ont le plus de résultat (d’engagement).
Et ce sont les ados car ils binge watch, et servent de relais médiatique sur les réseaux sociaux. Donc on a la sortie événementielle de Sabrina apprentie sorcière, et l’impression que c’est tout ce que propose Netflix. Mais ça n’est pas tout à fait vrai.
Youtube a eu du fil à retordre aussi avec cette politique de mise en avant de contenu guidé par les tendances, ça a fonctionné au début mais aujourd’hui les gens qu’ils visent sont sur tiktok.
Cette série coche toutes les cases de la teensploitation débile mais ça trouvera son public.

Morcar
17/05/2022 à 09:41

Ce genre de commentaire auto-centré de gens qui ne voient que leur point de vue, c'est désolant... Ce type de série n'est pas du tout ma came non plus, mais j'ai deux adolescentes à la maison, dont une qui a dévoré "Teen Wolf" récemment, et devrait donc apprécier cette nouvelle série. Netflix propose des séries de tous genres, très différentes les unes des autres.

Bubble Ghost
17/05/2022 à 02:09

Alyon, Better Call Saul est une série AMC. Pas Netflix.

Cinégood
16/05/2022 à 23:22

@Alyon
Si on parle de qualité - et dans le genre de série que vous citez- il y a l'excellente Ozark, produite par Netflix.

Pour First Kill, c'est dans la droite ligne de leurs dernières productions, on pourrait qualifer ça TF1 pour teenagers ou du M6.

Pavel.Lupin
16/05/2022 à 22:56

@Kyle Reese peut être que l'allégorie se justifie par le fait que la classe bourgeoise et majoritairement blanche et que cette même classe prospère par l'exploitation (la vampirisation?) de toute les autres? Enfin je dis ça comme ça...

Kyle Reese
16/05/2022 à 21:51

Marrant que vous n'ayez pas remarqué ou souligné que la lignée de vampires est blanche et riche et celle des chasseurs black et ... pas riche. C'est black vs white pour le coup sans prendre de gants, et les blancs sont des monstres ! Je trouve ça étonnant, en plus du n'importe nawak que semble être le reste. Mon dieu ces loups garous.

GTB
16/05/2022 à 19:44

@Astor > Et c'est absolument pas le but de cette série. C'est plutôt la prochaine saison de Stranger Things qui devrait jouer ce rôle. J'imagine.

Sinon les commentaires ont souvent tendance à croire que sous-prétexte que la série/film ne leur parle pas, c'est que c'est de la bouse qui n'intéresse personne. Le top 10 hebdo montre plutôt que c'est l'inverse. Et si c'était seulement la "qualité comme certains l'entendent" qui attirait les abonnés, HBO ne serait pas à quasi 2 fois moins d'abonnés que Netflix aux US (45 millions pour l'un, 78 millions pour l'autre, de mémoire).

First Kill ne m'intéresse pas le moins du monde non plus. Qu'est-ce que ça peut faire? Tant que j'ai des choses à regarder; et c'est pas les bons trucs qui manquent dans le catalogue (Originals ou pas).

Alyon
16/05/2022 à 18:09

C'est clair que c'est exactement ce genre de série qui fait fuir. La qualité ne paye pas avec Netflix juste le rendement. Allez je finis Better Call Saul (une exception je vous l'accorde) et je file.
Je me demande si Breaking Bad ou The Wire auraient eu droit à une seconde saison sur Netflix. A priori non ...

Astor
16/05/2022 à 17:36

C'est pas avec ce genre de série que Netflix récupèrera des abonnés.

votre commentaire