Netflix pourrait lancer la pub sur sa plateforme dès la fin de l'année

Mathieu Victor-Pujebet | 11 mai 2022 - MAJ : 11/05/2022 18:36
Mathieu Victor-Pujebet | 11 mai 2022 - MAJ : 11/05/2022 18:36

Changement de programme pour Netflix : la plateforme devrait lancer son système de publicité d'ici la fin d'année 2022.

Alors que Netflix semble plus vivant que jamais entre le remake sud-coréen de La Casa de papel, la nouvelle saison de Stranger Things cet été et David Fincher qui a (presque) réalisé son 20 000 lieues sous les mers pour la saison 3 de Love, Death & Robots, la plateforme au N rouge est en réalité un peu en sueur.

En avril dernier, le géant de la SVoD a dévoilé avoir perdu des abonnés pour la première fois depuis plus d'une dizaine d'années. Une chute historique qui a obligé la plateforme à accélérer sa recherche de nouvelles sources de revenus. L'idée est d'éviter la perte de 2 millions d'utilisateurs estimés en plus des 200 000 qui ont déjà pris leur valise.

La publicité semble s'imposer à Netflix comme une solution envisageable d'ici un ou deux ans. Tellement envisageable que la plateforme semble être revenue sur sa décision et souhaite déployer sa nouvelle formule d'ici la fin 2022.

 

La Casa de papel : Photo Úrsula CorberóQuand Netflix prépare son casse

 

C'est en tout cas ce qu'a révélé le New York Times, dont deux sources anonymes disent avoir reçu un mot de Netflix annonçant aux différents employés que la plateforme déploierait finalement son système de publicité durant les trois derniers mois de l'année 2022. Cette même note affirme également que le projet de faire payer le partage de compte sur Netflix devrait être appliqué par la même occasion.

Pour rappel, la plateforme envisageait de créer, d'une part, une formule d'abonnement moins chère, mais avec des publicités, et d'autre part, un procédé de facturation pour les IP ajoutés à des comptes existants dans chaque foyer. En clair, Netflix veut récupérer le moindre sousous où il en a la possibilité. Notons que ce n'est pas le seul membre de la guerre du streaming à exercer cette pratique. C'est déjà le cas de HBO Max qui fournit, aux États-Unis, une formule sans pub à 15$ par mois, et une autre avec à 10$ par mois.

 

Stranger Things : Photo Millie Bobby BrownLes utilisateurs devant leurs premières pubs

 

Idem pour Hulu et bientôt pour Disney+. La fameuse note reçue par les employés de Netflix mentionne d'ailleurs la concurrence en disant qu'elle a réussi à "maintenir une image de marque tout en proposant un service financé par la publicité. Toutes les plateformes des gros studios, excepté Apple, possèdent ou ont annoncé un service avec de la publicité. Pour de bonnes raisons, les gens veulent des options à prix réduit".

Acclamons donc la grande charité de Netflix qui nous propose de s'enrichir en donnant la possibilité aux utilisateurs de payer moins cher. Les sources du Times révèlent également que la plateforme est en contact avec la société The Trade Desk, qui organise la publicité sur de nombreuses plateformes en ligne. Outre des publicités incluses dans le flux d'images proposé par Netflix, le géant du streaming envisage donc de proposer des annonces sur sa page d'accueil même.

 

Sex Education : Photo Ncuti Gatwa, Asa ButterfieldQuand le porte-monnaie gonfle, les rats dansent

 

Reste à voir comment les internautes et les utilisateurs vont réagir à ces révélations. Le nombre de consommateurs sur des plateformes de streaming et/ou de téléchargement illégales s'en verra-t-il gonflé ? L'avenir nous le dira. Pour rappel, Disney+ devrait lancer également sa formule avec publicité, mais à prix réduit d'ici fin 2022 aux États-Unis, et courant 2023 dans le reste du monde.

Tout savoir sur Netflix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Momo
11/05/2022 à 22:38

""maintenir une image de marque tout en proposant un service financé par la publicité. Toutes les plateformes des gros studios, excepté Apple, possèdent ou ont annoncé un service avec de la publicité. Pour de bonnes raisons, les gens veulent des options à prix réduit"."

Respect...

Numberz
11/05/2022 à 22:13

Ok mais des pubs réalisées par Michael Bay alors

arf
11/05/2022 à 19:38

Tant que la qualité de leur productions se maintiendra au-dessus de la qualité des pubs qu'il proposeront.........
Déjà que la qualité vidéo de certains films est en dessous de celle sites de streaming illégaux avec une source en 720p.........
Si au moins ils daignaient louer les droits de supports réellement haute définition
Mais bon, je dis ça, je vais probablement pas résilier, donc c'est de ma faute aussi.

Flash
11/05/2022 à 19:29

@GTB, ok, je n'avais pas vu ça de cette façon.

alulu
11/05/2022 à 18:34

Netflix a fait sa renommé en partie grâce aux partages de comptes, d'ailleurs le N en jouait, il n'y a pas si longtemps. Quelle différence il y a entre des parents qui prennent Netflix pour tout la mif et des potes qui entre eux déboursent pour avoir la même? Les abonnés ça va, ça vient, parfois vaut mieux faire le dos rond que des âneries. C'est totalement contre-productif.

GTB
11/05/2022 à 18:03

@Flash > Si c'est en réaction à l'annonce des pubs, rien ne changera dans l'abonnement que vous avez actuellement hein.

@Kyle Reese> C'est un abonnement moins cher qui intégrera la pub. Le but est précisément d'aller chercher un public qui veut une offre moins chère.
Sinon les services payants avec pub sont légions ;). Elle y prend différentes formes.

@Pseudo1> Concernant le partage de compte, 'faut être honnête 2sec c'est une flexibilité dont on abuse royalement et qu'on dérive de son utilité d'origine. Les estimations parlent d'un minimum d'un tiers d'utilisateurs Netflix non-abonnés. Soit 70 millions. Est-il vraiment étonnant que Netflix s'intéresse à ces utilisateurs alors qu'ils rencontrent leur premier plafond de verre?
Et ne soyons pas naïfs, les autres plateformes suivront exactement le même schéma. Que ce soit sur la pub ou les tarifs qui augmentent petit à petit. Netflix étant là avant tout le monde, ils ont juste de l'avance. Disney + ont déjà augmenté même pas 2ans après leur launch (alors qu'ils ne diffusent que ce qui leur appartient).

DL
11/05/2022 à 17:58

Hum tout dépend de comment ils vont organiser cela. Une offre plus accessible, que celles qui existent déjà, pourrait satisfaire un certain nombre de personne. Mais je dois avouer que payer 10€ pour avoir de la publicité sur la page d'accueil, et avant / pendant / après mon visionnage ça va passer difficilement...

Pseudo1
11/05/2022 à 17:42

- Bon la team Netflix, comment faire revenir les utilisateurs ?
- J'ai une idée : La concurrence a de supers IP, mais elle fait de la daube avec. Faisons simplement de meilleurs contenus !
- Non j'ai mieux : changeons rien aux contenus, mettons de la pub comme à la TV et faisons aussi payer pour un truc que les abonnés font déjà gratuitement !
- Enorme cette 2e idée, j'achète !!! "De meilleurs contenus", elle est bonne celle-ci.

Kyle Reese
11/05/2022 à 17:40

Mais du coup en France ce sera moins cher qu'actuellement avec la pub ou idem et l'abonnement sans pub sera plus cher ? That is the question !

Ça va faire bizarre d'avoir de la pub pour un service payé !

Flash
11/05/2022 à 17:29

Je sens que je vais bientôt dire au revoir à Netflix.

votre commentaire